75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film : Open Windows, par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le vendredi 5 septembre 2014 à 15h27

Jeu de voyeurs.

À la suite d’un concours, Nick Chambers (Elijah Wood) gagne un dîner avec son actrice favorite, la célèbre Jill Goddard (Sasha Grey). Mais à la dernière minute celle-ci se décommande. Au départ déconcerté, Nick trouve une certaine consolation lorsqu'il lui est offert de pouvoir suivre, via plusieurs webcams, la star dans son quotidien. Ce qu'il ne sait pas c'est qu'il est lui-même surveillé et qu'il va bientôt se retrouver au centre d'un gigantesque piège créé par un véritable psychopathe et ou la mort pourrait bien frapper.

Après deux très bons films (Timecrimes et Extraterrestre), nous attendions avec impatience le nouveau bébé de Nacho Vigalondo qui réalise et écrit ici son premier film de commande pour les Américains. La thématique se devait d'être les nouveaux médias, dont l'internet. Seul scénariste à bord, avec cependant le nom de Daniel Mas (qui travaille aussi sur les effets visuels du film) rattaché au titre de consultant,  Nacho Vigalondo semble avoir donc profité d'une certaine liberté dans ce film qui pourrait être considéré comme un Fenêtre sur cour « high-tech » à la sauce "point of view".

Et ce Open Windows commence sacrément bien, les premiers plans du film recelant d’indéniables idées de mise en scène. On commence par assister à un film "cinéma" qui est en fait projeté en démonstration dans un festival qui est lui-même vu via Internet. Et de ce moment présent jusqu'à la fin, la caméra ne quittera jamais l'écran de cet ordinateur et toute l'intrigue se développera en fonction de multiples fenêtres s'affichant sur celui-ci. Véritable concept passionnant et particulièrement maitrisé (surtout au départ), Open Windows finira hélas par s'essouffler. En effet, il n'est pas évident de tenir sur la longueur avec un concept comme celui-ci, cela même si Nacho Vigalondo met tout en œuvre et tout son talent pour amener de multiples idées de réalisation et de rebondissement afin d’éviter de susciter l'ennui. Le suspense instauré au départ offre certes au spectateur un thriller haletant, mais le souci c’est que Vigalondo ne peux pas se permettre, dans cette exercice de style et d’équilibriste, de baisser sa garde ; il doit en permanence surenchérir pour ne pas être piégé par concept de son film et se retrouver dans une impasse. Plus l'intrigue évolue, plus un côté trop exubérant vient s'installer. Au bout d'un moment, on finit hélas par plus y croire. Et une fois qu'on sort de l’histoire, autant dire qu'on a qu'une hâte : que le film ne se termine pas trop tard. 

Et c'est d'autant plus dommage que le casting mérite lui aussi d'attirer l'attention. Tout d'abord on retrouve un Elijah Wood qui semble prendre plaisir à jouer des personnages tordus (il faut dire qu'il assuré déjà un maximum dans Maniac) et bien que campant ici le "héros" il n'en est pas moins voyeuriste. Ensuite, il apparait assez "couillu" de voir en second rôle Sasha Grey, actrice au départ de film X (Sasha Grey's Anatomy) qui a mené d'une belle manière sa reconversion.

La conclusion de à propos du Film : Open Windows

Richard B.
55

Réalisé par Nacho Vigalondo, "Open Windows" démontre une nouvelle fois que le réalisateur ne manque ni de talent, ni d'idée, mais que le problème des films concepts est qu'ils sont le plus souvent meilleurs en court-métrages qu’en longs. Bref, à force de passer d'un écran à l’autre on se lasse et, passé un certain stade, on ne croit plus trop à l'action. Reste que l'exercice est ambitieux sous sa forme technique et qu'il a le mérite d'offrir un poil d'originalité dans un panorama actuel qui en manque beaucoup.

Acheter le Film Open Windows en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Open Windows sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Open windows

  • Voir la critique de Open Windows : Unfriended...
    35

    Open Windows Avis sur le film par Vincent L.

    Unfriended... : Film concept signé par un réalisateur talentueux, Open Windows fait illusion pendant sa première partie avant de sombrer et de se …
    Temps de lecture : 23 s