75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Coffret Le labyrinthe de Pan / L'orphelinat - Blu-ray
Le Labyrinthe de Pan > Coffret Le labyrinthe de Pan / L'orphelinat - Blu-ray >

Critique du Film : Coffret Le labyrinthe de Pan / L'orphelinat - Blu-ray

Avis critique rédigé par David Q. le dimanche 5 octobre 2008 à 1854

Un Blu-ray comme on aimerait en voir plus souvent

Le Labyrinthe de Pan est un des plus gros films de Guillermo Del Toro (L’échine du Diable, Hellboy, L’Orphelinat) et l’un des premiers à bénéficier du format Blu-ray pour la haute définition à la maison, mais qu’en est-il vraiment de ce Blu-ray ?
L’image Dès le menu on se rend compte du travail monstrueux qui a été réalisé sur l’image. La définition 1080p du Blu-ray nous permet d’apprécier les moindres détails de texture du monde réel et du monde imaginaire d’Ofelia. L’encodage est tout simplement parfait en tout points : finesse des courbes, richesse des détails et surtout un rendu des couleurs qui doit faire plaisir a Guillermo Navarro qui, dans les bonus, nous explique son travail fondamental au niveau des couleurs. Passant des couleurs froides (bleus, verts et gris) aux chaudes (marron, jaune, rouge), le film vous procure des sensations vraiment particulières en parfait accord avec l’ensemble de l’histoire. Sans rentrer dans la démesure ou la surenchère esthétique, Del Toro a réussi à complètement recréer un univers mi-réaliste/mi-fantastique qui s’enchevêtre parfaitement bien et dont la qualité de restitution du Blu-ray permet d’atteindre une dimension supérieure.
Le son Si le travail sur l’image est exemplaire, celui sur le son est tout aussi bien fait. On notera tout particulièrement le travail sur la mélodie qui réussi à vous hanter pendant plusieurs jours telle une berceuse qu’on aurait chantée plusieurs fois à son fils (non, je n’ai pas essayé sur le mien… enfin pas encore). Ce thème récurrent se fait entendre de plusieurs manières différentes et est à chaque fois aussi touchant, si bien qu’on se croirait presque revenu en enfance. D’un autre coté, les bruitages sont savamment dosés pour offrir une ambiance excellente. La fée qui a pour habitude de voler de droite à gauche jouera avec votre ensemble surround tandis que les diverses explosions sauront exploiter votre caisson de basses. Ce n’est pas non plus le meilleur film pour une démo sonore mais l’ensemble est subtil et suffisamment bien utilisé pour vous procurer de bonnes sensations lors de l’écoute, le DTS HD doit surement y être pour quelque chose.
Packaging et Sérigraphie Comme tous les Blu-ray, le packaging est très sobre et le format est celui de tous les Blu-ray. La jaquette dans les tons bleus profite du bleu de l’emballage mais c’est tout. A l’intérieur, aucun livret (dommage) et un Blu-ray assez joliment sérigraphié.
Les bonus La partie la plus impressionnante de ce Blu-ray est la section « compléments » qui fait plutôt passer le film lui-même pour un complément aux bonus : 4h25 de bonus contre 1h59 de film. Parmi les plus intéressants se trouvent le Making-of qui commence de façon un peu trop commerciale mais qui enchaine assez vite sur un tas de petites anecdotes intéressantes. La mélodir du film ou encore le reportage filmé au festival de Cannes sont autant de bonus originaux. Mais si je devais élire le meilleur, ce serait son contestation possible celui qui s’appelle « Les Carnets de Guillermo Del Toro ». Dans cette partie, vous découvrirez le fameux carnet secret de Guillermo, ses croquis, ses concepts originaux, tout ça expliqué par Guillermo « himself ». C’est non seulement quelque chose de très personnel mais aussi de très intéressant que de voir le cheminement de sa pensée, de la conception d’origine au final, en voyant toutes les phases de modifications pour passer de l’un à l’autre. Les nombreux autres bonus sont plus classiques et parlent des costumes, des décors, des couleurs, des acteurs, du mythe, des fées ou encore des effets spéciaux – bien que ce dernier soit une arnaque à l’état pure vu qu’il ne dure qu’une minute et se contente de nous montrer Guillermo traversant le Labyrinthe, une fausse fée à la main. Bref les bonus sont quasiment aussi fournis que ceux de la version ultime, sauf qu’ici une partie des bonus sont au format 720p, cool !

La conclusion de

La version Blu-ray du Labyrinthe de Pan vaut vraiment le coup à tous les niveaux : visuel, sonore et instructif. C’est vraiment le genre d’objet qu’on peut acheter les yeux fermés, surtout que le film s’y prête parfaitement.

Que faut-il en retenir ?

  • Les couleurs
  • Les carnets de Guillermo
  • Quand la fée passe de droite à gauche...

Que faut-il oublier ?

  • Le documentaire sur les effets spéciaux

Acheter Coffret Le labyrinthe de Pan / L'orphelinat - Blu-ray en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Coffret Le labyrinthe de Pan / L'orphelinat - Blu-ray sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le Labyrinthe de Pan

En savoir plus sur l'oeuvre Le Labyrinthe de Pan