75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film d'animation : Epic : La bataille du royaume secret
Epic : La bataille du royaume secret >

Critique du Film d'animation : Epic : La bataille du royaume secret

Avis critique rédigé par David Q. le mercredi 5 juin 2013 à 1126

Une aventure féérique dans votre jardin

Epic - Les personnages

Après L'Âge de Glace et Rio, Chris Wedge et son équipe s’attaquent au royaume de la forêt avec ce nouveau film d’animation : Epic.

L’histoire part du principe qu’il existe un royaume secret qui vit sous nos yeux sans qu’on le remarque, un royaume dans la forêt peuplé d’êtres très petits qui vivent à leur propre vitesse et qui, du coup, nous échappent. L’univers de l’histoire est basé sur le principe qu’un insecte (une mouche par exemple) étant beaucoup plus petit que nous, vit à une vitesse relative différente, bien plus grande que la nôtre. C’est pour cela qu’il est quasiment impossible d’attraper une mouche en vol car pour elle tous nos mouvements sont très lents.

L’héroïne, une ado venue rendre visite à son savant fou de père, va se retrouver dans une situation bien particulière qui va la plonger dans cet univers minuscule (un peu à la façon de Chérie, j'ai rétreci les gosses) pour défendre le royaume secret de l’invasion de la gangrène.

Epic - Le père et la fille

Le film s’adresse directement aux plus jeunes, voir aux ados, mais n’oublie pas le public adulte en plaçant quelques bonnes répliques et situations burlesques qui permettent à tous de passer un agréable moment en compagnie de ces êtres minuscules. Le parti pris du film est de réellement placer des êtres humanoïdes au cœur de l’histoire et non pas des insectes intelligents façon 1001 Pattes, ce qui donne vraiment un côté « monde secret » au film et permet aussi à l’héroïne de se sentir à l’aise dans ce nouvel univers peuplé de soldats, reines et de guerriers à l’apparence connue. En contrepartie, on se doute assez rapidement des évènements qui vont arriver, du fait d’être en territoire « connu », mais pour le jeune public, c’est complètement transparent.

Epic - Limaces

Les personnages de l’histoire sont plutôt bien trouvés. Il y a tout d’abord les humains avec la jeune ado à la recherche d’une famille et son père à la recherche du royaume secret. Ces deux-là devront apprendre à composer ensemble pour terminer l’aventure sur une note positive. Nous avons ensuite la reine de la forêt et ses gardes, les guerriers hommes-feuilles, qui imitent les comportements humains mais ont leurs propres traditions. Ces personnages nous font penser à une aventure à la Disney, sans trop de surprises. Nous avons ensuite les ennemis sans qui le film n’aurait pas d’intérêt. Bêtes et méchants serait une bonne définition de leur comportement, et là encore on est proche d’un univers Disney. Enfin, nous avons les deux personnages secondaires incarnés par une limace et un escargot. Ce sont les personnages humoristiques de l’histoire, un peu comme Sid (le paresseux) dans L'Âge de Glace. Ces deux compères vont largement contribuer à rendre le film plus sympathique en le saupoudrant de vannes et de bêtises. Ce sont les seuls personnages à ne pas avoir l’aspect humain et finalement ceux auxquels on s’attache le plus.

Epic - Ennemis

Mais la magie prend tout de même lorsque tout ce beau monde se retrouve en pleine guerre pour la prise de pouvoir de la forêt et c’est tant mieux. Les dialogues des deux limaces gluantes sont à tomber et leurs mimiques (surtout avec leurs yeux au bout des antennes) sont vraiment très drôles. L’histoire se consomme sans surprise mais les petits resteront scotchés devant la beauté des décors. Le fait de savoir que toute cette aventure se passe dans la forêt ou dans le jardin va les passionner au plus haut point et ils n’auront qu’une envie c’est d’aller vérifier dehors s’ils arrivent à repérer ces petits êtres.

Epic - Hommes feuilles

L’animation et le design des personnages sont tous deux très réussis. Les scènes de combat ou de poursuite à dos d’oiseaux sont très dynamiques sans pour autant être brouillonnes. Il y a de bons moments d’interactions entre les petits êtres et le père scientifique (loupes, ralentis…) et les limaces sont suffisamment malléables pour jouer le rôle des Barbapapa de service. Les hommes-feuilles ressemblent à des elfes avec leurs armures brodées et leurs arcs, mais c’est justement fait pour qu’on fasse le parallèle avec les gardiens « invisibles » de la forêt. Les ennemis utilisent habilement les carcasses d’insectes pour se camoufler et tout ce beau monde est plongé dans un univers haut en couleurs, en sons et en lumières, un paradis naturel qui a son alter-égo négatif dans le monde puant des ennemis. Le tout donne lieu à un divertissement honorable et à une symphonie des sens plutôt agréable.

 

La conclusion de

Epic est une aventure pour faire rêver les enfants, leur faire apprécier la nature et prendre conscience de ses dangers. Plus sérieux et peut-être un peu moins bon que ses prédécesseurs, ce film reste néanmoins un bon divertissement familial, surtout pour les plus jeunes, possédant quelques pointes d’humour et un univers féérique qui ressourcera tout amoureux de la nature.

Que faut-il en retenir ?

  • Les limaces et leur humour
  • La beauté des décors
  • Le coté "Chérie, j'ai rétréci les gosses"

Que faut-il oublier ?

  • Des ennemis pas très charismatiques
  • Un univers peuplé d'êtres trop conventionnels

Acheter Epic : La bataille du royaume secret en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Epic : La bataille du royaume secret sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Epic : La bataille du royaume secret

En savoir plus sur l'oeuvre Epic : La bataille du royaume secret