75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Jeu Vidéo : Uncharted 2 : Among Thieves
Uncharted 2 : Among Thieves >

Critique du Jeu Vidéo : Uncharted 2 : Among Thieves

Avis critique rédigé par Bastien L. le mercredi 16 mars 2011 à 1105

La consécration de Drake !

Sorti fin 2007, Uncharted : Drake's Fortune présentait enfin une licence nouvelle correspondant aux attentes de la nouvelle PS3 de Sony, qui plus est créée par l'un de ses plus brillants studios de développement. L'équipe de Naughty Dog (les créateurs de Crash Bandicoot et Jak & Daxter) proposait donc expérience très plaisante d'aventure explosive aux forts accents cinématographiques. Deux ans après ce succès mérité, Nathan Drake revient pour se faire consacrer.

Pour rappel la série nous plonge dans un univers proche des films Indiana Jones, fait d'explorations de contrées sauvages et dépaysantes, ainsi que d'une chasse au trésor teintée de fantastique. Ainsi Nathan Drake, après avoir découvert le secret d'El Dorado, s'intéresse au pays mythique de Shambhala (contrée prenant trace dans la mythologie bouddhique). Grâce au journal de Marco Polo, Drake apprend l'existence de cette cité renfermant une pierre précieuse immense pouvant lui apporter une fortune inimaginable. C'est ainsi que notre voleur au grand cœur fait équipe avec la belle Chloé (à ranger illico au panthéon des déesses du jeu vidéo), dont le comportement ambigüe la fera s'associer au terrible chef militaire slave Lazarevic. Mais comme bien souvent dans ce genre d'histoires, le trésor tant convoité semble être bien plus qu'une jolie babiole. Ainsi, le secret tournant autour tiendra ainsi le joueur en haleine durant tout le scénario, et ce même si les tenants et aboutissants de l'intrigue ne sont donc pas très originaux.

Le postulat de départ est donc assez proche de celui du premier opus, laissant donc le joueur en terrain connu. Nathan Drake est toujours aussi intrépide que dépassé par les évènements, et le voir pester avec un certain humour contre toutes les mauvaises postures dans lesquels il se trouve le rend toujours aussi attachant. On retrouve de plus quelques têtes connues, comme Sullivan, le vieux briscard plein de défauts , ou Elena, la belle et rebelle journaliste . Les nouveaux venus s'intègrent quant à eux assez bien à l'univers, entre la dangereuse Chloé (son côté badass tranchant bien avec l'autre héroïne féminine) et Harry, la nemesis de Drake. En revanche, ne pourra pas en dire autant du vilain, Lazarevic, classique "grand méchant sans pitié" et personnage le moins intéressant du jeu (on peut d'ailleurs déplorer quelques comportements poussifs, notamment quand Lazarevic décide de confier la tache de tuer les héros à un subalterne anonyme, alors qu'il les tient prisonniers...).

La force de cette magnifique aventure, ce sont les décors sublimes que l'on traverse tout au long de l'avancée du jeu. A sa sortie, Uncharted 2 était tout simplement le plus beau jeu console jamais créé. Si le premier opus offrait une certaine monotonie dans ses décors, entre jungle et ruines en pierres, cet épisode propose un peu plus de contraste, d'un musée à Istanbul aux cavernes glacés du Tibet, en passant par la jungle de Bornéo et une ville du Népal théâtre d'une guerre civile. Ces différents environnements présentent des caractéristiques graphiques tranchant vraiment, avec de nouvelles palettes de couleurs, montrant ainsi le soin apporté par les développeurs. Cela s'ajoute aussi au fait que les graphismes du jeu sont impressionnants, le soin apporté aux détails est tout bonnement hallucinant (notamment lorsqu'on traverse des appartements dans la ville du Népal). Des textures d'un simple mur aux arrière-plans à perte de vue, on se fait vraiment plaisir aux yeux, rendant l'ensemble encore plus immersif.

La mise en scène sait prendre parti de cette ambiance graphique pour proposer beaucoup de moments d'anthologies. Certes le jeu est dirigiste et scripté, mais de manière la plus intelligente possible puisque l'on a jamais l'impression de suivre des couloirs, et que l'on découvre chaque environnement avec plaisir. Ainsi, les séquences mémorables s'enchaînent, à l'image du passage, certes peu original mais terriblement prenant, du train lancé à pleine vitesse qu'il faut remonter. Plus originales sont en revanche les explorations des grottes du Tibet (mais on vous laisse la surprise). Globalement, le jeu est magnifique, et donne au joueur sa dose d'adrénaline pur jus.

La technique est donc clairement là pour offrir un plaisir de jeu extrême, et on s'amuse vraiment pendant les dix heures nécessaire à boucler le jeu (moyenne de vie correcte pour le genre). Cela permet de saluer un travail sonore impeccable, ne jouant jamais la carte de la surenchère en sachant apporter du calme quand il le faut (notamment où niveau de la musique). Les apparitions bien disséminées de ces orchestrations sont judicieuses, et se mélangent parfaitement avec ce qui se passe à l'écran. Naughty Dog a donc misé sur un spectacle de haute volée afin d'offrir aux joueurs une expérience unique et très accessible.


Le jeu est en revanche dirigiste, et la difficulté est amplement simplfiée. Cela se ressent dans les phases de plates-formes, qui sont d'une facilité enfantine (Nathan se déplaçant avec aisance en grimpant et sautant où il veut). Les nombreuses fusillades sont quant à elles un peu moins facile, puisqu'à l'instar du premier opus, il faudra s'armer de patience et bien utiliser le décor pour se cacher (il est donc impossible de foncer tête baissée en voulant dégommer tout le monde). Les combats au corps à corps s'avèrent très intuitifs, utilisant un bouton pour frapper et un autre pour esquiver.

La véritable nouveauté de cette suite est de permettre au joueur de jouer la carte de l'infiltration. Il faut donc bien évoluer avec le décor, et attaquer les ennemis par derrière (ou encore se suspendre à une corniche et les balancer dans le vide quand ils passent). Jouissif ! Le problème, c'est que l'IA des ennemis n'est pas exemplaire lors des phases d'infiltration (elle se relève cependant plus correcte pour les gunfights, les adversaires sachant se mettre à couvert, lançant des grenades, envoyant des soldats ayant le plus de protections venir vous déloger). Les différents niveaux de difficulté permettent d'offrir une aventure soit très simple, soit beaucoup plus corsée ; tout le monde y trouvera donc son compte.

Enfin un mot sur la très bonne politique de « l'a côté » promut par les développeurs. Les différentes prouesses et trésors trouvés dans le jeu vous permettront d'avoir des crédits pour acheter pas mal de bonus. Cela permet certes de pouvoir jouer avec d'autres skins (comme des artworks et un making-of assez intéressant), mais le vrai plus de cette suite est bien sûr le mode multijoueur. A ce niveau, force est de constater qu'il ne s'agit pas d'un simple petit bonus rallongeant un peu l'expérience solo. On se retrouve dans des environnements magnifiques, avec des dizaines de joueurs, permettant de revivre la même expérience de plates-formes/fusillades à plusieurs. Que se soit en team deathmatch, en capture de drapeaux ou encore des petites parties à trois en coopératif. Bref, il y a vraiment de quoi faire ! Le tout est vraiment addictif, et les réseaux encore blindés (à l'heure où ces lignes sont écrites) permettent de rallonger quasi-indéfiniment la durée de vie de ce jeu décidément très bien pensé.

La conclusion de

Véritable blockbuster vidéoludique, Uncharted 2 propose une expérience en forme de montagnes russes dans lesquels on monte avec un énorme plaisir. Du grand spectacle totalement assumé sur PS3. Certes l'univers et le scénario du jeu ne sont pas les choses les plus originales qu'on ait vu, mais les vivre est un vrai bonheur. Une efficacité de tous les instants pour Naughty Dog qui propose tout simplement le fleuron du genre en solo, et peut-être même en multi...

Acheter Uncharted 2 : Among Thieves en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Uncharted 2 : Among Thieves sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Uncharted

En savoir plus sur l'oeuvre Uncharted