75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Le jour du chaos #2 [2008], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 22 février 2011 à 17h28

La guerre, une affaire sanglante et juteuse

Dans Le jour du chaos, deuxième tome de la série Tanâtos, les dernières pièces de la terrible machination imaginée par ce génie du Mal achèvent de se mettre en place. Les conséquences, aux répercutions mondiales, seront dramatiques même si, grâce à leurs efforts conjoints, le détective Victor et l'inspecteur Bernin parviennent en partie à mettre hors d'état de nuire quelques précieux acolytes du mystérieux Tanâtos. Si cet album ne bénéficie plus de l'avantage de cette bonne surprise provoquée par l'introduction d'une sacrée ordure dans le rôle du personnage principal, le récit mis en forme par Didier Convard continue d'être très intéressant car bien fournie en rebondissements et en personnages secondaires. L'intrigue, qui s'aventure en milieu de métrage vers une uchronie propice à la naissance de quelques situations inattendues, est toujours aussi adroitement imbriquée au background historique et voit son aspect steampunk renforcé par la découverte de la puissance technologique et financière de Tanâtos.

Au dessin, Jean-Yves Delitte parvient toujours aussi bien à restituer l'ambiance de cette France de la IIIème république grâce à des décors très soignés et une grande précision dans les détails vestimentaires et les attitudes des personnages. Un aspect qui ajoute à l'oeuvre un appréciable atout documentaire (Delitte nous rappelle souvent le contexte historique via l'insert "d'actualités" et autres coupures de journaux). La mise en couleur, bien sombre, colle parfaitement aux choix graphiques du dessinateur ce qui favorise grandement l'entretien d'une atmosphère de conspiration qui évoque ces serials policiers français des années 20 comme les films de Louis Feuillade (la série des Fantomas) mais en nettement plus obscur et nihiliste. On pense aussi à d'autres oeuvres contemporaines mettant en scène de braves enquêteurs se dressant face aux conspirations des membres d'une organisation secrète dirigée par un génie de Mal, comme Fu Manchu, les cloaques enfumés des quartiers populaires du Paris de 1913 remplaçant ici les quais brumeux d'une Londres crépusculaire. Seuls quelques détails portant sur les expressions faciales des personnages laissent apparaître une perfectibilité notable. C'est donc bien peu de chose par rapport à l'excellence de l'ensemble.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Le jour du chaos #2 [2008]

Nicolas L.
85

Si vous amateurs d'histoires policières extraordinaires habilement placées dans un intéressant contexte historique, Tanâtos est fait pour vous. Dotée d'une intrigue bien ficelée, habilement agrémentée d'éléments steampunk et mise en image avec un grand soucis du détail, Le jour du chaos, deuxième album de cette série, est une œuvre d'autant plus accrocheuse que ses personnages ne manquent pas de caractère.

Que faut-il en retenir ?

  • Une intrigue bien ficelée
  • Une période intéressante
  • Des personnages séduisants
  • Un génie du Mal charismatique
  • De la SF bien intégrée au contexte historique

Que faut-il oublier ?

  • Moins surprenant que le premier opus
  • Quelques petits détails graphiques

Acheter la Bande Dessinée Le jour du chaos en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le jour du chaos sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Tanâtos