75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Roman : Le météore de Sibérie
Le météore de Sibérie >

Critique du Roman : Le météore de Sibérie

Avis critique rédigé par David M. le dimanche 12 septembre 2010 à 1327

Bob Morane se les gèle

Photographe en reportage en Russie, Marc Lucciani apprend de la bouche de deux collègues américains, qu'un météore s'est abattu dans le grand nord sibérien. Le trio décide de se lancer sur sa piste. Rapidement, ils découvrent qu'ils ne sont pas les bienvenus dans la zone d'impact et que des choses mystérieuses se trament.

Ce court roman, débute de la meilleure façon possible. D'emblée on reconnaît la talentueuse plume d'Andrevon. A travers le regard du photographe, on a une vision assez désabusée de notre monde. Malheureusement, bien vite, le roman tombe dans le schéma classique du roman d'aventure (façon Bob Morane) : péripéties en tout genre, bagarres, rebondissements et un soupçon de romance, aucun poncif n'est épargné aux personnages.

On peut également regretter que les éléments SF du récit soient à ce point peu crédibles et fassent penser à une mauvaise série B qui bascule aussi, par moment, du côté de l'horreur et du gore.

Au-delà de cette déception (surtout pour ceux, qui comme moi, ont une haute opinion de l'œuvre de JPA), on trouve néanmoins quelques très bons passages. Par exemple la fuite de Marc dans l'immensité polaire de la Sibérie. De plus, le récit n'est pas exempt de réflexions bien senties, ce qui pimente un peu une histoire qui pourrait paraître bien fade autrement.

La conclusion de

Le météore de Sibérie s’apparente plus au roman d’aventure que de SF. Court, il se lit sans peine ni déplaisir, mais il reste néanmoins un ouvrage mineur dans l’œuvre de Jean-Pierre Andrevon.

Que faut-il en retenir ?

  • Un début prometteur
  • Quelques bons passages
  • Beaucoup d’actions

Que faut-il oublier ?

  • De la SF peu crédible
  • Un « simple » roman d’aventure

Acheter Le météore de Sibérie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le météore de Sibérie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+