75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Bokurano
Bokurano >

Critique du Manga : Bokurano

Avis critique rédigé par Lionel B. le dimanche 10 janvier 2010 à 1614

La musique attendrit les moeurs

Dans la continuité des précédents volumes, ce septième tome de Bokurano nous offre une lecture touchante avec cet esprit de sacrifice qu'ont ces jeunes héros. Cette fois-ci Mohiro Kitoh nous transporte dans l'esprit de deux pères qui s'apprêtent à dire adieu à leurs jeunes filles...

"Les autorités ont déclaré que Komoda était le pilote de zearth, et ont organisé un concert. Le pilote adverse va y assister et impose à la jeune fille une pression énorme : saura-t-elle le convaincre de se laisser tuer pour sauver ce monde ?"

Même si les effets de surprises sont totalement absents avec ce septième numéro et que nous connaissons parfaitement le destin cruel qui attend chaque pilote de Zearth, Mohiro Kitoh parvient tout de même à nous transporter dans son univers et nous émouvoir grâce à ses personnages principaux et secondaires qu'il développe jusqu'à les rendre presque réels, en tout cas en leur donnant des sentiments et des réactions proches de ce que nous pouvons observer dans notre monde.
Ici, il nous est présenté deux pères aux comportements assez différents. L'un s'oblige une certaine froideur en raison de sa fonction mais intériorise la tristesse qu'il éprouve à l'idée de perdre sa fille, l'autre paraît nettement moins touché par la mort imminente de son enfant et semble uniquement s'en rapprocher au vu d'une opportunité d'un scoop. Ces deux différentes approches contribuent à rendre la lecture plus intéressante et attrayante.

Si ce manga ne fait pas dans la gaîté en promettant un avenir radieux à tous les pilotes du robots géants, l'auteur nous démontre à quel point la vie est éphémère et qu'il faut savoir en profiter au maximum. Tel pourrait être le message qui ressort de l'oeuvre de Mohiro Kitoh, un message donc plutôt positif qui se cache derrière tant de drame humain.

Parlons maintenant de la patte graphique du mangaka. Ce dernier continue de nous offrir un dessin de qualité qui possède sa propre identité grâce à son trait fin et hachuré qui démontre à quel point son auteur est soucieux des détails tant dans les expressions de ses personnages que de leurs allures générales. Le tout s'intègre dans des décors complets et dans des "prises de vues" variées.

La conclusion de

Mohiro Kitoh nous offre une fois de plus un manga saisissant non en raison de scènes d'actions ici peu présentes mais plutôt grâce à la force de ses personnages principaux et secondaires dont leurs histoires s'avèrent particulièrement touchantes. Neon Genesis Evangelion n'a qu'à bien se tenir...

Que faut-il en retenir ?

  • Des personnages principaux toujours aussi attachants
  • L'histoire est saisissante
  • Un rendu visuel atypique

Que faut-il oublier ?

  • A ne pas lire si vous êtes dépressif

Acheter Bokurano en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Bokurano sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Bokurano

  • Voir la critique de Bokurano : Plus qu'un manga, une réflexion...
    85

    Bokurano - Critique du manga par Lionel B.

    Plus qu'un manga, une réflexion... : Bokurano s'est totalement émanciper des mangas du même genre dans lequel il est question de robots géants. En effet, Mohiro Kitoh …

  • Voir la critique de Bokurano : Du mécha original ?
    60

    Bokurano - Critique du manga par Lionel B.

    Du mécha original ? : Bokurano s'annonce comme un titre prometteur en raison du traitement de l'histoire même si aux premiers abords il peut sembler tou…

En savoir plus sur l'oeuvre Bokurano