75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Equilibrium
Equilibrium >

Critique du Film : Equilibrium

Avis critique rédigé par Richard B. le lundi 14 juillet 2003 à 1255

Un film équilibré

Futur imparfait ou parfait ?
Il aura fallu attendre longtemps pour que ce film arrive en France. Il faut dire que chez l’oncle Sam le film a été un échec retentissant. Mais voilà la gamelle était elle méritée ? Pour un budget modeste (de nos jours) de 20 millions de Dollars (un Matrix reload multiplie ce budget par 7), ce film se révèle parfois beaucoup plus jouissif que 90% des films du moment (dont ce fameux Matrix).
Pourquoi je le compare à Matrix, car le marketing US a misé sur cela, et c’est à mon avis l’erreur qu’ils ont commis. Par rapport à Matrix, on ne retrouve que la tenue vestimentaire et un design noir sur blanc, que lui-même avait d’ailleurs piqué avant. Equilibrum innove t’il alors sur le reste ? non, mais il récupère des réflexions autrement moins superficielles que ce qu’on peut voir actuellement. Ce film sera donc un croisement entre John Woo (période Japon) et Fahrenheit 451.
Ainsi les livres sont remplacés, par la culture en générale et l’émotion, qui se trouve dans le futur prohibé. Et le sens de l’amitié et de la dualité se transforme ici en regret de n’avoir pu éprouvé au bon moment les bonnes émotions.
Christian Bale a grandi depuis «L’ empire du Soleil » mais reste toujours certainement un des acteurs les plus prometteurs. Il construit un personnages vide prenant petit à petit conscience de l’emotion d’une manière vraiment impressionnante et efficace.
Quant aux scènes d’actions si la première n’est pas des plus réussite, elle est bien la seule, car tout le reste se veut un digne hommage au « manga » et au Japon. Et sans utiliser les ralentis maintes fois vus et revus, ici tout se passe vite, tout en ne ratant rien de l’action.
Seul bémol à ce film : malgré une scène d’action finale superbe, le film se conclue très, voire trop rapidement, par rapport à l’intrigue de base évoquée. A croire que la fin a été coupée ou écourtée. Dommage.

La conclusion de

Mélange habile de « fun » et d’histoire propre à la SF des années 70, Equilibrum se révèle une très bonne surprise. Seul sa fin coupée trop rapidement dans sa conclusion l’empêche de devenir un film grandiose. Ne boudons pas pour autant notre plaisir, car il reste largement supérieur à un grand nombre de films.

Acheter Equilibrium en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Equilibrium sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Equilibrium

En savoir plus sur l'oeuvre Equilibrium