75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
La Confrérie du crabe 2 >

Critique de la Bande Dessinée : La Confrérie du crabe 2

Avis critique rédigé par Nicolas L. le dimanche 1 février 2009 à 23:45

Quand la chair de crabe aiguise les appétits

On retrouve donc nos cinq jeunes amis, qui ont échappé aux crocs du vampire et aux griffes de ses fiancées. Mais, malheureusement, ils ne sont pas pour autant sortis d’affaire puisqu’ils errent dans un univers de cauchemar où chaque étape se trouve être plus effrayante que la précédente…

Après un premier tome qui ne m’avait pas complètement convaincu mais qui laissait entrevoir quelques belles possibilités de développement, j’ai entamé dans la foulée la lecture de ce second opus. Et je dois dire que je ne le regrette pas, tout simplement parce qu’il est meilleur que le précédent.

Ce gain en intérêt vient essentiellement d’un scénario qui prend du volume. A la fois par le nombre croissant de protagonistes mais aussi par l’introduction d’un élément SF qui tient autant de Mary Shelley, de Tim Burton… que de Boo (la petite fille de Monstres & Co). Ce petit personnage féminin relance l’intrigue et apparaît comme la meilleure idée pour pouvoir développer un humour enfantin sans tomber dans la niaiserie.

Mais il n’y a pas que cela. Les rencontres sont un peu plus sophistiquées et Mathieu Gallié met même en place, en milieu d’ouvrage, un triangle relationnel trépidant entre les différents groupes. On assiste aussi à une mise en abyme intéressante et surtout surprenante, qui donne une nouvelle dimension à un récit jusqu’alors très classique et assez naïf. Bref, pour résumer, plus riche en symbolique, ce deuxième opus gagne en intérêt, même si un effort reste à faire pour arriver à nous scotcher dans nos fauteuils.

Au niveau technique, je suis toujours aussi enchanté par la mise en couleur et le découpage reste dans le style classique et cinématographique, donc efficace. Par contre, je trouve encore que les dessins manquent de régularité, notamment dans les plans d’ensemble, qui affichent parfois les personnages un peu statiques ou manquant de réalisme. Jean-Baptiste Andreae parvient à nous masquer tout cela avec ses magnifiques encrages, mais cela reste dommage ; un tout petit effort suffirait pour que cela soit parfait.

 

78

Le récit imaginé par Mathieu Gallié gagne en intérêt, l’intrigue prend du volume, le canevas dramatique devient un peu plus riche… bref, ce tome 2 de la Confrérie du Crabe se situe un cran au dessus du précédent. Et c’est tant mieux. Si à cela, on ajoute des dessins de Jean-Baptiste Andreae « presque » parfaits, on obtient ici un cycle qui a prit une bonne vitesse de croisière.

Critique de publiée le 1er février 2009.

Que faut-il en retenir ?

  • Un récit qui prend du volume
  • Des personnages supplémentaires intéressants
  • Ah, ces couleurs !

Que faut-il oublier ?

  • Au regard des possibilités de développement, j’en attends encore plus
  • Des dessins pas encore parfaits

Acheter La Confrérie du crabe 2 en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Confrérie du crabe 2 sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !