75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Obsession
Obsession >

Critique de la Bande Dessinée : Obsession

Avis critique rédigé par Bastien L. le jeudi 29 janvier 2009 à 1101

La croisade d'Obi-Wan Kenobi

A croire qu’Anakin Skywalker n’est pas le seul Jedi à placer sa volonté au-dessus de tout puisque son célèbre maître Obi-Wan Kenobi va en faire les frais 5 mois avant les évènements de l’épisode III

En effet, l’obsession qui se cache dans le titre est celle de Kenobi pour l’apprentie de Dooku, Assajj Ventress sensée être morte de la main d’Anakin ce que tout le monde s’accorde à croire sauf le seul qui veut la sauver… Une histoire riche qui comprend la quasi-totalité de l’album et qui est emmenée par Haden Blackman au scénario et Brian Ching au dessin, une équipe qui à déjà officiée sur les tomes 2 et 3 de la série. Les nombreuses planètes visitées et les combats intenses font que cette histoire est palpitante du début à la fin avec en plus pas mal de beau monde entre tous les plus grands Jedi, Durge (déjà vu dans le second tome), Grievous ou encore Dooku… Tout cela bien sûr très bien rendu par le dessin de Ching s’étant affirmé depuis ses dernières contributions à la série avec un style « moins propre » que Duursema et avec une plus grande liberté concernant les visages qui fonctionne quand même à merveille et le dessinateur nous propose aussi des pleines pages (voir doubles pages) de toute beauté. Le fait que Kenobi soit traité différemment ou encore le fait de voir Skywalker sombré de plus en plus dans le côté obscur et bien sur l’issu font de cette histoire, une œuvre indispensable pour les fans. 

On peut en revanche pas en dire autant de la petite histoire qui clôt le tome. Intitulée Ils étaient frères…, cette dernière met en scène Obi-Wan et Anakin à la poursuite de Dooku sur une planète forestière infestée de droïdes mais ça sera aussi l’occasion pour chacun d’exprimer ce qu’ils feront après cette guerre montrant comment aurai pu évoluer Anakin s’il n’avait pas été mentalement empoisonné par Palpatine… Histoire distrayante mais somme toute anecdotique avec Miles Lane au scénario et des dessins manquant de finition de Nicola Scott.

La conclusion de

L’histoire principale vaut à elle seule le détour tant sa qualité est grande tandis que la petite histoire s’avère être un complément sympathique.

Acheter Obsession en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Obsession sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Star Wars

En savoir plus sur l'oeuvre Star Wars