75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Ma vie de Zombie
Ma vie de Zombie >

Critique de la Bande Dessinée : Ma vie de Zombie

Avis critique rédigé par Sylvain T. le mardi 14 octobre 2008 à 1951

Ankama Evil…

Nouveauté dans la hotte d’Ankama, placé sous le nouveau label Araignée, Ma vie de Zombie est l’une des nouveautés prometteuses de la rentrée sur le marché de la BD…
« Cimetière Saint Antoine : Léon Malmeau, le gardien du lieu adore s’occuper des sépultures, et aime que les morts restent sagement couchés dans leurs tombes. Un soir, au hasard d’une mauvaise rencontre, il commence à changer. Sa santé décline. Son corps et sa raison aussi. Il devient comme eux... Tenir son rôle de gardien en empêchant les revenants d’aller faire une virée en ville, tout en donnant le change à sa petite amie Alice se révèle un exercice délicat. Une vie de zombie commence alors pour ce jeune homme qui jusqu’alors trouvait les morts de très bonne compagnie. »

sign_mail sign_mail
Premier album à faire son entrée sous le signe d’une araignée via le nouveau label d’Ankama Editions, cette nouvelle BD se devait d’être à la hauteur des attentes. Emmené par deux créateurs de talent, Ma Vie de Zombie est une excellente surprise. Commençons par le scénario assez paisible au début de l’aventure, on y suit à un gardien sur son lieu de travail, un petit cimetière tranquille. En apparence tout du moins, puisqu’une fois la nuit tombée, une horde de zombie s’engouffre dans les allées du cimetière et tente d’assouvir leurs faims. Léon doit alors faire face à cette rébellion et l’on va assister à des scènes morbides, où le « héros » va faire exploser des cervelles ou transformer les membres de ses « amis » en bouillie. Mais malgré ce spectacle qui donne faim (à coup sur !) se cache un scénario bourré d’humour, Il allie monstruosités au coté décalé qui prend l’horreur des évènements au second degré.
Mais malgré l’humour omniprésent, la BD n’est pas véritablement grand public. Multipliant les scènes gores et le langage « adulte », Ma Vie de Zombie n’est pas une BD comme les autres. Au fil des pages, le sang gicle de tout bord et est réaliste, ce qui oblige parfois à détourner les yeux, le temps de reprendre ses esprits (dois-je mentionner que j’étais en train de manger en lisant ?). Tremblotant, le dessin est excellent, une reproduction des réactions et de l’humeur des personnages très réalistes qui nous immerge dans le scénario très facilement, il est difficile de décrocher de l’histoire tant l’on veut connaitre la suite des évènements.
Car l’histoire qui nous est racontée est complexe mais passionnante, bourrée de rebondissements en tous genre, parfois même surréaliste, mais tellement bon. Surprenant, Ma Vie de Zombie est une œuvre incroyable, prenant même le choix de reprendre certaines scènes cultes des films de zombies. Il y a également un coté humain, mettant en scène des sujets difficiles, que ce soit l’euthanasie, le sexe ou la mort tout simplement, Ankama vise clairement un public adulte avec ce genre de thèmes.

La conclusion de

Émouvant et drôle, Ma Vie de Zombie est la BD de la rentrée à découvrir de toute urgence, dotée d’une narration bien ficelée, et d’un dessin envoutant, on ne peut qu’apprécier l’œuvre dans son ensemble.

Acheter Ma vie de Zombie en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Ma vie de Zombie sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+