75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Rez HD >

Critique du Jeu Vidéo : Rez HD

Avis critique rédigé par David Q. le samedi 2 février 2008 à 15:02

Vivre une attaque pirate

Tetsuya Mizuguchi vous dit quelquechose ? C’est un concepteur de jeux vidéo qui s’applique à chaque fois à faire une sorte d’œuvre d’art virtuelle de ses jeux, à la limite entre expérience visuelle et sonore. Rez est un de ses derniers jeux (avant Luminès), sorti en 2001 sur Dreamcast et PS2. La version Xbox Live Arcade reprend la version d’origine ainsi qu’une nouvelle mouture en Haute Définition et son 5.1, histoire que l’ambiance visuelle et sonore – l’essence du jeu – soient à leurs paroxysme.


Si le jeu ne s’apparente qu’à un simple shoot’em up où vous ne dirigez que votre viseur dans un dédale en 3D fil de fer complètement psychédélique, il est en fait bien plus stratégique qu’il n’y paraît. Vous n’avez droit de locker que 8 cibles à la fois avant de relâcher votre bouton de tir pour les détruire et il faudra donc choisir judicieusement lesquelles détruire en premier car la moindre erreur sera fatale, votre personnage n’ayant pas de barre de vie, et il vous faudra alors recommencer complètement le niveau. Chaque niveau est composé de 10 sous parties et tout est fait pour vous faire rentrer dans la peau d’un programme pirate qui tente de s’infiltrer dans la mémoire centrale d’un ordinateur en éliminant ses défenses jusqu’à en prendre totalement le contrôle. Au cours de ces niveaux, votre personnage pourra évoluer (de forme) et utiliser des sortes de bombes pour l’aider à nettoyer l’écran. Le but du jeu n’est pas seulement de finir les 5 niveaux mais aussi de les nettoyer complètement ce qui n’est pas une mince affaire.

En dehors de l’aspect bourrin (à première vue), c’est vraiment l’expérience qui compte. Les amateurs de musique électronique vont garder ce jeu précieusement tant les thèmes sont entraînants et uniques car chaque action effectuée fait évoluer la musique et les visuels du jeu, rendant chaque partie unique. De même que Luminès, cette réaction à vos actions est un moyen pour le jeu de vous faire perdre votre concentration en vous donnant quelques émotions. Il est d’ailleurs connu que ce jeu est une sorte d’hommage électronique au peintre Wassily Kandinsky plutôt q’une copie de l’univers de TRON – même si celui-ci est très proche. Mizuguchi a aussi avoué s’être inspiré du hit des Bitmap Brothers : Xenon 2, un shoot’em up sur Amiga qui alliait déjà musique (notamment le fameux Megablast du groupe Bomb the Bass) et graphismes alléchants ainsi qu’une interaction entre la musique et vos actions.

80

Pour moi, Rez est un de ces jeux intemporels (la preuve il revient sur Xbox Live) et uniques qui sont incontournables pour qui aime les jeux de tirs et la musique électronique. Un hit pour sa façon unique de vous faire vivre une expérience de jeu inhabituelle, ça ne fait aucun doute.

Critique de publiée le 2 février 2008.

Que faut-il en retenir ?

  • La musique interactive
  • Les décors virtuels
  • L’adaptation pour écran HD et Home Cinéma

Que faut-il oublier ?

  • Seulement 5 niveaux

Acheter Rez HD en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Rez HD sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !