75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Tarantula! >

Critique du Film : Tarantula!

Avis critique rédigé par Richard B. le dimanche 22 juillet 2007 à 19:32

Gaffe, une tarentule géante arrive !

Un scientifique du nom de Deemer essaie de concevoir une formule capable d’agrandir la nourriture afin d’arrêter la faim dans le monde. Pour cela il teste sur différents animaux son expérience. Parmi les cobayes, il y a une tarentule. De plus, les expériences ne sont pas sans danger puisqu’il faut manipuler des éléments radioactifs. D'ailleurs, un des assistants avant de mourir à cause de la radioactivité met le feu au laboratoire, ce qui provoque l’évasion de l’araignée...
Tarantula, film produit en 1955, reste à très juste titre une valeur sûre des films qui ont apporté une pierre à l’édifice du cinéma de science-fiction. À l’époque de sa réalisation, Jack Arnold était déjà un grand nom parmi les réalisateurs de film dit de série B. En effet, ce dernier avait déjà réalisé - excusé du peu - d’autres grands films tels que Le Météore de la nuit, L'étrange créature du lac noir et sa suite. Plus tard, en 1957 il réalisera sa plus belle œuvre avec L'Homme qui rétrécit.
Tarantula n’est cependant pas le premier film à jouer sur les effets de tailles et de bestioles qui grandissent. En 1954, soit une année avant, des monstres attaquent la ville avait déjà secoué les écrans. Mais Jack Arnold semble très concerné par son sujet et semble vouloir doser habilement son intrigue. Ainsi, si la créature est montrée quasiment dès le début, celle-ci est déjà grosse et répugnante, mais de manière mesurée. Le réalisateur laissera ensuite pendant un petit moment le spectateur cogiter sur la potentielle taille de l’araignée.


Le sujet en lui-même n’est pas neuf, nous sommes dans les années 50, les progrès scientifiques et le nucléaire provoque la paranoïa chez les Américains. Le cinéma de ces mêmes années aimait jouer souvent de cette peur. Ce qui fait que Tarantula reste encore aujourd’hui un film séduisant, c’est entre autres le savoir-faire du réalisateur et de son équipe. Pour exemple, plutôt que choisir de l’animatronic ou l’animation image par image, le réalisateur opte pour une technologie de superposition d’images. Ainsi, la tarentule, à de rares exceptions, en est une vraie. Le résultat est vraiment stupéfiant. Voir ces pattes velues de la tarentule provoque un froid psychologique du plus bel effet. Conscient des limites des effets spéciaux de l’époque, le réalisateur préfère avant tout instaurer une ambiance, parfois même faire travailler l’imagination du spectateur. Comme lors d’une séquence de visualisation d’un documentaire où l’on voit une vraie araignée passée à l’action.
Côté Casting, John Agar est très crédible et dégage instantanément un quota sympathie chez le spectateur. De plus, ses échanges avec Mara Corday sont des plus naturels et correspondent parfaitement aux jeu et psychologie d’époque. Certains s’amuseront même à percevoir, sur un très court instant, Clint Eastwood dans l’une de ses premières performances d’acteur.

80

Tarantula est un film efficace, dont le charme ne vieillit pas. Peut-être pas le plus grand film de Jack Arnold, mais incontestablement parmi ses plus marquants. Ce qui frappe le plus est l’atmosphère et le charme que dégage ce film qui fait que l’on peut le revoir aisément, et cela, même si les années ont passé.

Critique de publiée le 22 juillet 2007.

Suis nous sur facebook !

Notre critique vous a convaincu ? Pourquoi ne pas l'acheter ?

Nous vous proposons de comparer les prix de ce produit sur différents sites d'achats en ligne dans lesquels vous pouvez avoir confiance. Constituez votre panier grâce aux liens suivants qui vous proposerons différentes éditions ou des produits similaires.

Trouver ce produit sur Fnac.com Trouver ce produit sur Amazon.fr