75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Kurohimé
Kurohimé >

Critique du Manga : Kurohimé

Avis critique rédigé par Mathieu P. le jeudi 5 avril 2007 à 1406

Quand le RPG rencontre les gros lolos...

Cette critique concerne les trois premiers volumes.
Kurohime c’est tout d’abord un jeu vidéo RPG retranscrit en manga. Prépubliqué dans le Shonen jump, il est temps de s’intéresser à cette série montante.
Kurohime est une Armagicienne très puissance. Comprenez par là que dans le monde dans lequel se trouve notre Héroïne il y a des magiciens très puissants. Mais pas n’importe lesquels ; en effet, ils se servent de pistolet afin de faire des invocations de différentes créatures.
Rapidement, le niveau de notre sorcière va grandir tellement que dans un regain d’orgueil, elle va se décider à affronter les dieux. Malheureusement, le combat tourne court et Kurohime est vaincu. Elle est ainsi renvoyée sur terre avec une malédiction. Celle de devoir vivre dans le corps d’une petite fille. Il existe cependant une échappatoire, celle de trouver quelqu’un qu’elle aime, et lorsque cela sera fait elle pourra dès lors retrouver son corps. C’est ainsi qu’un jour Mini Kurohime se retrouve face à une bande de brigands voulant lui voler son arme. Mais elle est sauvée par Zéro un célèbre pistolero rapide comme l’éclair, pour lequel Kurohime va se découvrir un semblant de sentiment. Ainsi, alors que l’affrontement tourne en faveur des brigands, zéro va sauver Kurohime, ce qui va permettre à celle-ci, éblouie par le courage de son sauveur, de redevenir celle qu’elle été…temporairement… En effet, car Kurohime à la fâcheuse habitude de confondre Amour et esclavagisme et du coup…De relancer la malédiction sur elle. C’est ainsi qu’au fil des pages le manga nous livrera le combat acharné de Kurohime et de Zéro, combattant la veuve (riche si possible) et l’orphelin (mais pas trop quand même). Cette œuvre, est une parfaite illustration du shônen. Une héroïne aux atouts conséquents, un personnage rempli de bon sens, et d’état âme, et un ton souvent moralisateur, tout en ajoutant parfois un zest d’humour décalé. En clair, Kurohime est un condensé de tout ce qui se fait de mieux, mais sans jamais réellement innover. Et c’est un peu le point faible, d’avoir de mini-histoires dont on connaît déjà la fin. Néanmoins la surenchère de pouvoirs est telle que les fans de rpg, ou plus simplement de Naruto ou Bleach retrouveront un dérivé de qualité.
Le dessin s’avére plus critique, les personnages sont très bien réalisés dans l’ensemble et le coup de crayon net sans bavure. Il n’en est malheureusement pas de même pour les décors et les fonds qui sont extrêmement vides, voir souvent inexistants.

La conclusion de

Kurohime est un manga pour tous (et toutes) mais est surtout un shônen de base. Tous les éléments de la série à succès y sont réunis et c’est de l’action non stop que vous aurez au grès des pages. Fan de Naruto, de Bleach ou de Rpg, n’hésitez pas Kurohime est fait pour vous.

Que faut-il en retenir ?

  • Univers
  • Perso
  • Beau coup de crayon

Que faut-il oublier ?

  • Parfois un peu vide
  • Parfois un peu gnangnan
  • Parfois un peu trop classique

Acheter Kurohimé en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Kurohimé sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+