75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du manga : Blood Sucker #7 [2006], par Lionel B.

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 11 décembre 2006 à 10h40

Quand les personnages secondaires sont mis en avant

Pour ce septième tome de Bloodsucker, Yûsuke cède sa place de premier rôle à Kume. Ce dernier se rend dans un temple shintô dans lequel Yûsuke aurait séjourné mais sur le chemin du retour Kume est attaqué par un homme masqué…
Voilà un tome particulièrement réussit tant au niveau de l’action qu’au niveau de la narration. Saki Okuse a su parfaitement créé un personnage captivant et intéressant en Kume. Nous découvrons ainsi des séquelles de son passé durant son superbe combat au katana contre un individu masqué. L’alternation du passé et du présent n’est pas du tout déroutant et créée une sorte d’ambiance tragique tout au long du duel. La fin du tome est quant à elle axée autour de Kishi qui est également sur les traces de Yûsuke. Se sera donc l’occasion de mieux faire connaissance avec le coéquipier de Yûsuke. Il se révélera d’ailleurs assez charismatique un peu dans le genre de Batû dans Ghost in the Shell.
S’il y a bien quelque chose de vraiment appréciable dans ce manga, ce sont les effets gores. En effet, Bloodsucker ne s’adresse pas aux âmes sensibles et on notera principalement ici deux séquences d’une violence extrême.
Si Saki Okuse a fait du très bon travail au niveau de l’histoire, qu’en est-il pour Aki Shimizu en ce qui concerne le dessin ? La dessinatrice semble légèrement progresser par rapport aux précédents tomes bien que la qualité de ceux-ci étaient déjà très bonne. Dans ce septième volume, très peu de défauts sont visibles bien que pas totalement absent. Constatation est faite que les combats sont bien plus lisibles, que le trait est plus précis et les détails plus nombreux.

La conclusion de à propos du Manga : Blood Sucker #7 [2006]

Lionel B.
94

Superbe ! C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit après en avoir terminé avec ce septième tome de Bloodsucker. Plus gore, plus prenant et plus beau. Bref, c’est le volume du ‘plus’. Si, comme moi, vous raffolez des histoires de vampires, il n’y a pas d’hésitation à avoir !

Que faut-il en retenir ?

  • C'est très gore
  • L'histoire est prenante
  • Ce septième tome est très bien construit
  • Un combat au katana magnifique

Que faut-il oublier ?

  • Quelques défauts au niveau du dessin

Acheter le Manga Blood Sucker en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Sucker sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Sucker

  • Voir la critique de Blood Sucker : Au temps de Hikage : suite mais pas fin.
    85

    Blood Sucker Critique du manga par Lionel B.

    Au temps de Hikage : suite mais pas fin. : Avec une histoire prenante et un dessin plus que correct, Bloodsucker se confirme comme une bonne série à suivre. Du moins pour le…
    Temps de lecture : 3 mn 4

  • Voir la critique de Blood Sucker : Le passé de Yûsuke
    80

    Blood Sucker Critique du manga par Lionel B.

    Le passé de Yûsuke : Même si le dessin n’est pas parfait, celui-ci reste de bonne qualité. De plus, il est accompagné d’une histoire prenante avec un r…
    Temps de lecture : 2 mn 22

  • Voir la critique de Blood Sucker : Le vampire samouraï
    90

    Blood Sucker Critique du manga par Lionel B.

    Le vampire samouraï : Blood Sucker s’annonce comme une excellente série qui satisfera les fans de vampire et d’hémoglobine. En effet, ce manga respecte …
    Temps de lecture : 2 mn 21