75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Blood Sucker
Blood Sucker >

Critique du Manga : Blood Sucker

Avis critique rédigé par Lionel B. le lundi 2 janvier 2006 à 1046

Le vampire samouraï

Tout commence par le réveil de Migiri, un vampire de l’époque des samouraïs. Kuraha, son fidèle serviteur, lui ramène une femme pour s’abreuver de son sang. Mais Yusuke Himukai vient interrompre le repas venant essayer de sauver sa petite amie qui se trouve être le repas de Migiri. Yusuke échouera et y perdra sa main. Plus tard, une jeune femme étrange viendra le chercher afin de le protéger.
Il ne s’agit pas ici de raconter encore une fois l’histoire du Comte Dracula. Cependant, le mythe du vampire semble plus ou moins respecté dans ce premier volume. En effet, comme tout vampire qui se doit, Migiri possède un certain charisme. Les vampires de Blood Sucker ne peuvent sortir que la nuit et ils ne meurent qui si un objet les transperce le cœur. Les règles traditionnelles sont donc bien respectées. Pour ce qui est de l’histoire, ce titre apparaît prenant au vu de ce premier numéro. Cela ait dû principalement au personnage principal qu’est Yusuke Himukai. Un homme qui dispose d’une grande volonté mais qui a été détruit intérieurement, un homme serein en apparence mais qui perd tout contrôle lorsqu’on lui parle de vampire et de sa défunte petite amie Kikiuri, un homme qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Un second personnage vient intriguer le lecteur. Il s’agit de Hideko Maezono, une femme ni humaine, ni vampire. Les gens tremblent à sa vue, son regard est glacial. Même à la fin de ce tome, elle demeure mystérieuse. L’histoire tourne donc autour de ces deux personnages et on suit ainsi la fuite de Yusuke, protégé par Hideko, qui est pourchassé par des vampires. La raison en est encore inconnue.
Ce manga horrifique ne lésine pas sur l’hémoglobine. Ainsi certaines scènes seront particulièrement gores tel que des têtes à moitié coupées, les cervelles explosées, des membres arrachés, etc.
Le dessin de Aki Shimizu ne fait pas dans la dentelle. Il apparaît très détaillé. Le style graphique est également très réaliste avec un trait fin et précis. En revanche le mangaka a trop souvent recours à des plans rapprochés et les scènes d’actions ne sont pas toujours très lisibles. Cependant le dessin reste d’une très bonne qualité et est accompagné d’une mise en page dynamique qui garantie une bonne lecture.

La conclusion de

Blood Sucker s’annonce comme une excellente série qui satisfera les fans de vampire et d’hémoglobine. En effet, ce manga respecte en grande partie le mythe du vampire tout en l’adaptant dans un style asiatique. Le style réaliste du dessin plaira même au plus grand nombre. A découvrir sans crainte.

Que faut-il en retenir ?

  • Un dessin très réaliste
  • C'est gore
  • Le personnage principal

Que faut-il oublier ?

  • Les scènes de combat manquent de clareté

Acheter Blood Sucker en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Blood Sucker sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Blood Sucker

  • Voir la critique de Blood Sucker : Quand les personnages secondaires sont mis en avant
    94

    Blood Sucker - Critique du manga par Lionel B.

    Quand les personnages secondaires sont mis en avant : Superbe ! C’est le premier mot qui m’est venu à l’esprit après en avoir terminé avec ce septième tome de Bloodsucker. Plus gore, p…

  • Voir la critique de Blood Sucker : Au temps de Hikage : suite mais pas fin.
    85

    Blood Sucker - Critique du manga par Lionel B.

    Au temps de Hikage : suite mais pas fin. : Avec une histoire prenante et un dessin plus que correct, Bloodsucker se confirme comme une bonne série à suivre. Du moins pour le…

  • Voir la critique de Blood Sucker : Le passé de Yûsuke
    80

    Blood Sucker - Critique du manga par Lionel B.

    Le passé de Yûsuke : Même si le dessin n’est pas parfait, celui-ci reste de bonne qualité. De plus, il est accompagné d’une histoire prenante avec un r…

En savoir plus sur l'oeuvre Blood Sucker