75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Mission to Mars
Mission to Mars >

Critique du Film : Mission to Mars

Avis critique rédigé par Manu B. le dimanche 24 septembre 2006 à 1026

Un beau gâchis

En 2020, l'homme pose le pied sur la planète rouge. Mais comble de malchance, quelque temps après son atterrissage, les membres de l'équipage disparaissent. Plus aucun contact n'est possible entre la Terre et Mars. Une autre expédition est montée pour élucider le mystère et ramener la première équipe...
Quelle affiche alléchante ! Un film de science fiction d'un grand réalisateur, avec des acteurs plutôt bons, un compositeur de bandes originales de luxe. Brian de Palma + Gary Sinise + Tim Robbins + Connis Nielsen + Ennio Morricone = Bon film. Hélas...
D'autant plus que Brian de Palma avait annoncé que son film était le plus réaliste possible.
Le fait est Mars est pas une planète que l'on étudie depuis des décennies parce qu'elle fascine. Ce n'est pas pour rien que la menace des petits hommes verts depuis un siècle existe. On connaît les températures extrêmes qui balaient la planète rouge, on connaît les tempêtes de sables extrêmement dangereuses, les vents soufflants à des vitesses importantes. Les eaux si elles ont existé en quantité importantes sur Mars, n'ont pas dû couler depuis un milliard d'années, sans aucun doute, les météorites sans cesse agressent la croûte de notre voisine, puisque son atmosphère est quasi inexistante, la pression à sa surface très faible, sa gravité bien différente de celle régnant sur Terre. Alors, M. De Palma ? Ces données vous étaient elles inaccessibles ?
De plus, beaucoup d'incohérences apparaissent au niveau techniques, quand on pense aux problèmes que connaissent la première expédition, de quoi faire passer des nuits blanches aux gens de la NASA si c'était le cas dans la réalité, avec toute la sécurité qui entoure chaque mission habitée depuis les accidents survenus depuis des décennies. Ils ne prennent plus de risques.

Le visage de Mars
Le visage de Mars
Enfin, et surtout, ce visage sur Mars que l'on a tous vu mais qui a été élucidé deux ans avant la sortie du film, puisqu'il s'agit juste d'un jeu d'ombres sur des crêtes !
Le vrai visage de Mars
Le vrai visage de Mars
Brian De Palma est pourtant un grand réalisateur: les incorruptibles, Carrie, Scarface sont de splendides films, mais la tendance est sûrement à la baisse en qualité car ses dernières oeuvres comme Mission impossible et Mission to Mars sont plutôt médiocres. D'autant plus que Gary Sinise et Tim Robbins méritaient de plus grands rôles moins portés dans le pathétique, la larme à l'oeil étant finalement le but de ce film grandguignolesque.
Quel dommage !

La conclusion de

Un film à éviter si vous aimez le réalisme, et si vous détestez les films guimauve.

Acheter Mission to Mars en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mission to Mars sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+