75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Phantom
Phantom >

Critique du Manga : Phantom

Avis critique rédigé par Lionel B. le samedi 26 août 2006 à 0618

Des méchas en veux-tu, en voilà !

Nous retrouvons K à bord du Cerberus en plein combat contre Kas Stein. Bien que l’issu du combat ne semble pas évident, l’intelligence artificielle du Cerberus ainsi que l’instinct de K seront décisifs.
Les méchas sont énormément mis en avant dans ce troisième tome de Phantom. Le duel entre K et Kas occupe à lui seul plus d’un tiers du manhwa. Par la suite, Lee Ki-Hoon (le scénariste) préfèrera développer ses personnages. Ainsi, les rapports entre K et Sarah seront largement mis en avant, mais nous découvrirons également un Eric très humain et protecteur.
L’histoire suit son cour et nous en apprendront d’avantage sur la position d’Iron et de Rynus. Il n’y a donc aucune raison de s’ennuyer dans ce troisième volume. Nous y trouvons de l’action, une histoire qui avance petit à petit et des personnages bien développés.
En revanche, nous pouvons reprocher au dessin dans sa première partie, soit l’affrontement de K contre Kas, un certain manque de dynamisme et de clarté. En effet, bien que le design des méchas soient magnifiques, les actions de ceux-ci ne sont pas toujours très bien dessinées et deviennent confuses. De plus, le cadrage, bien trop souvent serré, vient accentuer ce problème de confusion. Cette dernière a pour conséquence de créer un manque de dynamisme.


Malgré ces problèmes de lecture, le dessin est, dans son ensemble, très réussit tant au niveau des personnages (les filles sont vraiment jolies ^^) que des décors. A noter d’ailleurs que Cho Seung-Yup (le dessinateur) n’oublie jamais que chaque chose a son ombre et joue ainsi sur la lumière en créant des dégradés.

La conclusion de

Tel un Gundam coréen, Phantom parvient à se faire une petite place dans l’univers (très vaste) des méchas. Bien qu’il n’est rien de transcendant, ce manhwa reste tout de même une lecture très agréable grâce à l’ambiance globale qu’il en ressort.

Que faut-il en retenir ?

  • Le design des méchas
  • Les personnages principaux sont attachants
  • Des filles trop jolies

Que faut-il oublier ?

  • Il arrive que le dessin soit confus
  • Les méchas sont peut-être un peu trop à la mode en ce moment...

Acheter Phantom en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Phantom sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Phantom

  • Voir la critique de Phantom : Une conclusion soporifique
    25

    Phantom - Critique du manga par Lionel B.

    Une conclusion soporifique : Ça y est, c’est fini… Et tant mieux ! Je ne le cacherai pas : Phantom est au final une grosse déception. Malgré un dessin de quali…

  • Voir la critique de Phantom : Et à part l’action ?
    55

    Phantom - Critique du manga par Lionel B.

    Et à part l’action ? : Phantom est un manhwa qui bouge et se limite à ça. L’histoire n’est pas vraiment originale et on préfèrera sûrement un Gundam ou F…

En savoir plus sur l'oeuvre Phantom