75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Zero
Zero >

Critique du Manga : Zero

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 6 juillet 2006 à 1224

Un tome bien rythmé mais...

Au cours de ce troisième tome, Shuichi devra affronter de nombreux ennemis mais fera également la connaissance de nouveaux alliés. Ainsi, il se trouvera face à deux membres de l’ESP français mais bizarrement il sera aidé par des agents du LEAD, l’ennemi de l’ECS.
Zero est un pur shônen à la coréenne. L’action constante et l’humour omniprésent en sont les preuves. La question reste de savoir si c’est un bon shônen ou bien s’il ne parvient pas à convaincre. Le côté humoristique intervient entre autres au travers de la personnalité de Shu qui a tendance à ignorer beaucoup de choses et se veut peu sociable mais tente désespérément de l’être pour faire plaisir à sa sœur. Le personnage de Ayaka Sendo qui était apparu dans le tome précédent est désormais très présent. Cette fille souhaitera devenir la petite amie de Shu, ce qui donnera quelques situations assez comiques. Un nouveau personnage fait son apparition. Il s’agit de Yu Shin. Celui-ci est également très drôle. Bref, l’humour se retrouve grâce à ces protagonistes. L’histoire est assez sympa à découvrir et laisse place à de nombreux combats. Ces derniers restent originaux par le fait que les coups portés sont des ondes de choc. Cependant, cela ne signifie pas que les combats sont figés. Bien au contraire, ceux-ci sont très dynamiques. Du fait de l’humour et de l’action, tout deux bien présents dans ce manhwa, il en ressort un titre bien rythmé et divertissant.
Pour ce qui est du dessin, celui-ci est assez irrégulier. Certaines pages sont magnifiques mais d’autres laissent à désirer. La sensation de mouvements n’est pas toujours présente et il arrive que les expressions ne soient pas implicites. Enfin, les décors se trouvent parfois assez vides.

La conclusion de

Zero tome 3 se trouve un manhwa divertissant mais aurait pu être meilleur s’il ne subsistait pas ce problème d’irrégularité dans le dessin. De plus, le côté amoral de l’histoire semble tout à fait disparaître pour laisser place à une bande dessinée coréenne adaptée pour un public plus large.

Que faut-il en retenir ?

  • C'est drôle
  • Des combats originaux

Que faut-il oublier ?

  • Un dessin irrégulier

Acheter Zero en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Zero sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Zero

  • Voir la critique de Zero : L’arrivée du Shuichi au lycée
    70

    Zero - Critique du manga par Lionel B.

    L’arrivée du Shuichi au lycée : Zero peut s’analyser comme un bon shônen made in Corée. Tous les éléments y sont : humour, baston et jolies filles. De quoi passé …

  • Voir la critique de Zero : Quand l’inceste créé le surnaturel
    60

    Zero - Critique du manga par Lionel B.

    Quand l’inceste créé le surnaturel : Je ne peux pas m’empêcher de penser que le scénario de base de Zéro aurait dû s’adresser à un public plus mature qui aurait suppos…

En savoir plus sur l'oeuvre Zero