75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : Wolf
Wolf >

Critique du Film : Wolf

Avis critique rédigé par Manu B. le mercredi 22 mars 2006 à 0356

Wolf

Will Randall dirige une petite maison d'édition plutôt familiale qui vient de se faire racheter par un puissant groupe. Will est de la vieille école et plus très jeune, il perd en dynamisme, contrairement au jeune Stewart Swinton, qui lui, a les dents longues. Will, en pleine nuit sur une petite route évite un loup couché puis se fait mordre. Quelques changements se font sentir quelques jours après...

Wolf: Laura Alden (Michelle Pfeiffer) et Will Randall (Jack Nicholson)
Wolf: Laura Alden (Michelle Pfeiffer) et Will Randall (Jack Nicholson)

Ce film s'attache beaucoup à la période précédent la transformation en loup garou, dans le sens où Will Randall (Jack Nicholson) ne sait tout d'abord pas ce qui lui arrive. Il sent des changements, les animaux ont d'instinct une répulsion, mais il ne comprends pas pourquoi. Mike Nichols s'attache beaucoup à mettre en parallèle cette transformation avec la confrontation entre le vieux briscard au bord de la touche et le jeune requin aux dents très longues, dans le contexte professionnel. Il est d'ailleurs intéressant de constater que la courbe descendante de Will va s'infléchir puis s'inverser, avec une nouvelle agressivité du "plus vieux". Ainsi, ce film ne s'attache pas spécialement au mythe du loup-garou, c'est juste un moyen d'étudier les rapports entre collègues, entre générations.

Wolf: Stewart Swinton (James Spader). Will Randall (Jack Nicholson)
Wolf: Stewart Swinton (James Spader). Will Randall (Jack Nicholson)

Mike Nichols n'en est pas à son premier essai puisqu'il avait déjà réalisé Working girl, un peu sur le même thème de l'ambition professionnelle, mais d'un autre point de vue. Le réalisateur est d'ailleurs un habitué des grands acteurs et grandes actrices puisqu'il a déjà fait tourné plusieurs fois Jack Nicholson, Meryl Streep, Sigourney Weaver, Dustin Hoffman (the graduate), Harrison Ford et Michelle Pfeiffer. C'est donc une retrouvaille pour Nichols et Nicholson. La sauce prend grâce au charisme de Jack Nicholson qui campe ce cadre en perte de vitesse, et le charme de Michelle Pfeiffer, qui, pour moi, reste la plus belle actrice au monde. James Spader est assez inquiétant dans ce rôle.

The Wolf: Laura Alden (Michelle Pfeiffer)
Wolf: Laura Alden (Michelle Pfeiffer)

Avec peu d'effets spéciaux visuels, Wolf se calque un peu sur la construction du film la mouche, où le héros prend peu à peu conscience de sa transformation.

La conclusion de

Sans toutefois révolutionner le genre, Wolf traite des relations humaines et sociales dans un contexte fantastique de belle manière par Mike Nichols. Le trio Pfeiffer- Nicholson-Spader fonctionne à merveille.

Acheter Wolf en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Wolf sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+