75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Film : la Ligne Verte
la Ligne Verte >

Critique du Film : la Ligne Verte

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 24 février 2006 à 0402

Un magnifique film

Les miracles arrivent même en prison... Paul Edgecomb est un gardien de prison avec ses collègues Brutus Howell, Percy Whetmore, Dean Stanton et Harry Terwilliger. La vie des prisonniers n'est pas forcément d'une grande importance pour chacun d'entre eux, et Paul essaie dans une certaine mesure de ne pas y penser trop. La vie suit son cours alors que les prisonniers vont inexorablement vers leur destin. Jusqu'à l'arrivée de John Coffey. John est un géant, une masse, qui aurait pu écraser n'importe lequel des gardiens entre ses deux bras puissants, mais l'homme à la force indéniablement herculéenne, a le regard doux, ne parle presque pas et rapidement, des phénomènes étranges vont se produire. Des liens plus humains vont se tisser entre les gardiens et les prisonniers, comme si l'ambiance générale prenait un ton très différent...
Ce qui caractérise ce film est la lente gradation d'humanité qui teinte l'atmosphère générale. Dans un milieu carcéral dur, puisqu'il s'agit de l'endroit où les prisonniers sont en attente de la peine capitale (la chaise électrique), la vie des gardiens est elle aussi morose. C'est un métier pénible, stressant car la plupart des prisonniers présents sont très dangereux (tueurs etc), ce qui entretient cette atmosphère de vigilance parmi les gardiens, de tension, même. Difficile dans ce cas de tirer le rideau lorsque l'on revient chez soi. Les gardiens sont moroses, tendus, et les prisonniers attendent de manière elle aussi tendue un geste du gouverneur, la grâce, avant le long chemin vers la mort. Ce début de film contient ce qu'il faut de justesse dans cette ambiance. Alors, que peut-il se passer dans cette prison ? L'arrivée du colosse interprété par Michael Clarke Duncan est cette providence, cette étincelle qui va dérider les visages, appaiser en partie les tensions. Quelle en est la cause ? Un charisme, une rémanence bienfaitrice, une aurore surnaturelle, une souris.

the green mile (la ligne verte) Michael Clarke Duncan David Morse Tom Hanks
La ligne verte: Tom Hanks, Michael Clarke Duncan et David Morse

Ce film est une histoire sur l'humanité, de l'altruisme mais aussi sur la puissance de l'esprit sur la matière. On ne peut ne pas penser à une ambiance mystique, miraculeuse. Ce film a une connotation religieuse et on pourrait y voir un altruisme et un chemin de croix proche d'un envoyé de dieu il y a 2000 ans. Qui est vraiment John Coffey et pourquoi est-il là ? Pourquoi est il condamné à la peine capitale ?
the green mile (la ligne verte): la chaise électrique, une pratique barbare
La ligne verte: : la chaise électrique, une pratique barbare

Frank Darabont a su s'entourrer d'excellents acteurs: Tom Hanks dans un de ses meilleurs rôles, David Morse et Michael Clarke Duncan pour les principaux rôles du milieu carcéral. Et puis il a fait appel à des acteurs aux rôles secondaires: James Cromwell, Graham Green, Barry Pepper, Doug Hutchinson ainsi que Gary Sinise, pour les plus connus. Chacun remplit son rôle à merveille. Car il y a la vie de la prison et la vie en dehors de la prison. L'humanisation passe au fur et à mesure par l'importance grandissante de ce qu'il y a dehors. Bonnie Hunt est le caractère fort de ce côté là.
La grande force de ce film a aussi été de consulter Stephen King où il avait carte blanche pour expliquer sa vision du roman qu'il avait écrit (la ligne verte) quatre ans plus tôt.
the green mile (la ligne verte): Tom Hanks Michael Clarke Duncan
La ligne verte: : Tom Hanks et Michael Clarke Duncan

Ce film fantastique est la plus belle adaptation d'un roman de Stephen King.
Ce n'est pas un film si fantastique, en fait, si l'on croit déjà aux miracles...
Photos tirées du site officiel du film: http://thegreenmile.warnerbros.com

La conclusion de

La ligne verte est ce genre de film qui vous marque pour des années, par son altruisme, son humanité et sa remarquable interprétation, et si vous croyez que les miracles arrivent même en prison...

Acheter la Ligne Verte en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de la Ligne Verte sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de La Ligne Verte

En savoir plus sur l'oeuvre La Ligne Verte