75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Slasher >

Critique du Manga : Slasher

Avis critique rédigé par Donuts le vendredi 23 septembre 2005 à 07:49

Slasher T1

« C’étais épouvantablement magnifique… Le plaisir pourpre de la cruauté coulait dans les veines faisant éclater l’épiderme. Le liquide gluant suintait jusqu’à la mort tandis que l’odeur de l’âme s’élevait des tréfonds de la terre glaciale pour s’engouffrer dans les poumons. La mort a contaminer toute mon existence et disloqué cette foutue conscience humaine. »
Lee Sia, une jeune diplômée de l’école de police, enquête sur le meurtre d’une femme retrouvée poignardée près d’un chemin de fer. Et le cadavre a un chiffre XII gravé sur le torse…
Slasher est l’une des premières séries publiées par la jeune maison d’édition Kami. Ce manwa à l’ambiance glauque tisse un jeu de chat et de la sourie entre l’héroïne et son ancien professeur de psychologie criminel : Kang Jehyeong. Ce dernier possède le charisme de se qu’aurait pu être Annibal Lecter pendant ses jeunes années. D’ailleurs la relation particulière entre Lee Sia et son prof peut facilement s’apparenter à ce lui de Clarisse et du Dr Lecter. Pour rester dans les références cinématographiques, Slasher a aussi un petit coté Seven de par le coté malsain des meurtres.
Au niveau du dessin là aussi c’est du bon. Le coup de crayon sombre et détaillé donne lieu à des scènes glauques (voir gore) et renforce l’ambiance malsaine du scénario. Les expressions des visages sont aussi très bien rendues. Et on apprécie aussi le charme de Lee, qui apporte une touche de douceur dans ce monde oppressant.

70

Une première enquête à l’ambiance sombre et morbide mais au dénouement un peu rapide. Pourtant ce premier tome donne l’impression d’être une simple « introduction » et que le meilleur reste à venir. Une agréable surprise donc qui ne décevra pas les amateurs du genre.

Critique de publiée le 23 septembre 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • L'ambiance glauque
  • Le scénario travaillé
  • Le personnage du professeur

Que faut-il oublier ?

  • La première enquete qui se resous un peu vite.

Acheter Slasher en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Slasher sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !