75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°8 : Dans l'espace publicitaire, personne ne vous entend crier. Surtout si vous le bloquez.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique du Manga : Le chant des morts
Le chant des morts >

Critique du Manga : Le chant des morts

Avis critique rédigé par Lionel B. le jeudi 22 septembre 2005 à 1057

Qui est-il ?

Le premier tome était rythmé par des combats incessants, le second continue dans cette lignée. Heureusement, ceux-ci sont très bien construits et semblent indispensable à la trame principale. En effet, les combats dévoilent petit à petit la personnalité du héro toujours à la recherche de son identité. Ainsi, à chaque combat, le personnage principal s’interroge sur lui-même cherchant à comprendre qui il est et pourquoi il existe, tel un adolescent à la recherche du but de sa vie. C’est cette psychologie du héro qui est le plus intéressant dans ce nouveau volume. Un autre personnage évolue avec ce manhwa : Hyuncho Bisa. Après n’avoir été qu’un lâche dans le premier « chant des morts », il décide enfin de se battre pour sauver la Pierre Céleste pendant que le héro mystérieux lutte contre le chevalier de la mort. Enfin, ce tome se termine avec une révélation après l’apparition d’un nouveau protagoniste mais je n’en dis pas plus pour vous inciter à la découvrir par vous-même. Pour ce qui est de la mise en page, elle est assez dynamique, originale et claire. Bref, c’est un style efficace.
Le dessin est encore fois très réussit. Lee Yong Gyu a recours à un trait fin et précis. Le monstre est particulièrement bien dessiné avec un très bon détail des muscles. De plus le dessin apparaît très animé. J’entends par là que les personnages ne semblent pas statiques, le mouvement est bien ressentit. Cependant, on peut reprocher à Lee Yong Gyu d’aimer un peu trop la dentition des ennemis. Bien que les bouches soient détaillées, il arrive que le dessinateur les mettent un peu trop en avant. Cela se voit surtout dans ce qu’on pourrait appelé le troisième chapitre dans lequel se trouve une case avec un gros plan sur la dentition d’un ennemi, plan complètement inutile et irréaliste. Il arrive également que certaines images soient vides, dépourvues de détails, contredisant ainsi le style du manhwa dans son ensemble. L’exemple type se trouve dans l’image où les muscles du héro mystérieux sont remplacés par un dégradé allant du blanc au gris clair. Pour finir, il est incontestable que l’auteur a fait preuve d’originalité au niveau des plans.

La conclusion de

Un manhwa particulièrement bien rythmé grâce à un dessin de qualité. Même si l’histoire principale reste toujours un mystère, ce nouveau tome fait la part belle à l’action et à la psychologie du héro mystérieux. Si vous aimez les ambiances glauques et l’action, Le chant des morts est pour vous…

Que faut-il en retenir ?

  • Une bonne mise en page
  • Le héro mystérieux
  • L'ambiance glauque qui resort de ce manhwa
  • Des plans originaux

Que faut-il oublier ?

  • L'histoire principale est pas encore vraiment définie
  • Les ennemis montrent un peu trop leurs dents
  • Peut être un peu trop d'action

Acheter Le chant des morts en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le chant des morts sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Le chant des morts

En savoir plus sur l'oeuvre Le chant des morts