75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Quand sifflent les serpents >

Critique de la Bande Dessinée : Quand sifflent les serpents

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 12 septembre 2005 à 00:05

Petite baisse dans la qualité de la série

Au vu des trois premiers tomes et de leurs appréciations, on aurait pu penser que ce quatrième volume allait suivre la même voie, celle de l’excellence. A ma plus grande surprise, ce n’est pas le cas. Si la couverture et la première page ne le laissent pas paraître – deux superbes illustrations de dragons – la suite est un choc quand on connaît le soucis du détail apporté aux précédentes planches. En effet, on a l’impression de regarder des scans pirates des planches. Celles-ci sont pour la plupart floues, comme zoomées, et ceci est encore plus visible si on compare les dessins aux textes des bulles qui eux sont nets. Ce ne sont pas seulement deux ou trois cases qui sont dans ce cas mais la moitié de l’album ! C’est vraiment dommage quand on connaît le travail apporté aux planches qui sans cet effet flou seraient de bonne facture.
A coté de cela, l’histoire est correcte, Wis va enfin trouver son père et va apprendre de nouveaux tours. Mais on n’atteint pas le niveau des autres albums où les vannes bien placées et l’humour noir y régnaient en maîtres. La qualité de la mise en page semble aussi avoir diminué dans ce tome puisque nous n’avons plus qu’une double page et trois pleines pages alors que le tome précédent en regorgeait. Si l’on cumule ceci aux planches vraiment désagréables à lire, on obtient un quatrième tome raté et qui ne vaut le coup de lire que pour faire la liaison avec le reste. Un petit écart dans la série qui n’empêchera pas le tome suivant de revenir au meilleur niveau…

50

Un quatrième tome loin du niveau des trois premiers. La qualité des reproductions étant son principal défaut, cet album ne brille pas non plus par ses pleines pages ou son humour sarcastique pourtant présent dans les volumes précédents. A lire cependant pour vite passer à la suite.

Critique de publiée le 12 septembre 2005.

Que faut-il en retenir ?

  • Le nouveau pouvoir de Wismerhill

Que faut-il oublier ?

  • La qualité de reproduction des dessins
  • Pas autant d’humour que dans les précédents
  • Un tout en dessous de ce que nous avait habité les autres tomes

Acheter Quand sifflent les serpents en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Quand sifflent les serpents sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Suis nous sur facebook !