75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°6 : Vador nous consulte sans Adblock alors pourquoi pas vous ?
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"
Critique de la Bande Dessinée : Le Vent des dragons
Le Vent des dragons >

Critique de la Bande Dessinée : Le Vent des dragons

Avis critique rédigé par David Q. le mercredi 31 août 2005 à 1215

La lune de plus en plus noire

Pour ce deuxième tome des Chroniques de la Lune Noire, le style reste le même et c'est loin d'être un reproche. Un dessin au premier abord brutal mais qui prend toute son ampleur quand on s'y habitue. Au fil des pages on ne s'ennuie pas. On se surprend d'ailleurs à contempler d'abord les planches pour lire ensuite la suite de l'aventure. Servie magistralement par une mise en page variée et surtout par des planches pleine page (p.1, 2, 13, 14, 15, 22, 26, 32, 33, 35, 44) et par deux superbes doubles pleine page (p.28-29, 36-37), l'histoire prend alors une dimension épique proche du récit du Seigneur des Anneaux. A quand l'adaptation ciné des chroniques ?...
Plus violentes, sarcastiques et sexy que l'histoire de Tolkien, ces Chroniques nous plongent irrémédiablement dans un univers sans pitié duquel on n'a pas envie de ressortir d'autant qu'on fait la connaissance d'un nouveau personnage attachant : Goum. Véritable machine à tuer il devient très sympathique dès qu'on apprend à le connaître. Wismerhill prend de l'ampleur et continue sa recherche de l'oracle tout en apprenant à mieux maîtriser ses pouvoirs.
Le design des monstres, démons, dragons et divers corps d'armée sont toujours aussi sublimement détaillés, loin du style épuré des BD informatisées. Ici on ne fait pas de chichi ni de compromis avec l'ambiance.

La conclusion de

Une BD qu'il est difficile de lâcher tant tout est réalisé avec brio. Une histoire digne d'intérêt avec des personnages attachants, un style gothique et violent, de l'humour et des femmes. Le pied quoi !

Que faut-il en retenir ?

  • Des planches pleine page magnifiques
  • De l'humour noir
  • La lente avancée des forces en présence

Que faut-il oublier ?

  • Rien si ce n'est l'accessibilité des dessins (selon les gens)

Acheter Le Vent des dragons en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Vent des dragons sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de la Lune Noire

En savoir plus sur l'oeuvre Les Chroniques de la Lune Noire