75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : La Danse écarlate #5 [1994], par David Q.

Avis critique rédigé par David Q. le lundi 12 septembre 2005 à 00h07

C'est la guerre !

Après la déception du Tome 4 – en terme de qualité générale – et de son annonce finale, la guerre, ce cinquième tome des Chroniques de la Lune Noire revient à des bases plus solides et qui ont fait le succès de la série. Les reproductions sont de nouveau à leur niveau normal, précises et colorées et l’humour fait son retour avec des remarques plus piquantes que jamais. Les premières cases nous remettent tout de suite dans le bain, nous montrant la générosité chevaleresque des fils de la lumière et la couardise des habitants des villages traversés par l’équipe Wismerhillienne. La double page en 16-17 finit de nous convaincre que la série est repartie sur la bonne voie grâce à une double page verticale mêlant la poésie et un dessin vraiment superbe.
S’ensuivent alors les préparatifs pour la grande bataille annoncée fin du tome 4 et là, c’est plus de 20 pages de bonheur. Coups-bas, attente, attaque surprise ou déploiement magistral de forces armées, chacun déploie alors sa tactique pour remporter ce combat titanesque opposant la Lune Noire – et l’armée de Wismerhill - aux trois armées de l’empereur. La mise en page est aussi bonne que le récit des combats, variée et puissante. On se croirait en pleine bataille pour Minas Tirith, et on en viendrait à rêver d’une adaptation cinématographique de cette série rien que pour voir animé ce combat titanesque. Mais voilà, la danse écarlate se finit déjà et annonce un sixième tome fort en surprises. Allez Wis, montre leur qui est le plus fort !

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : La Danse écarlate #5 [1994]

David Q.
88

Un retour en force après un tome 4 moyen, une bataille épique et des planches superbes qui relancent la série au plus haut niveau. On n’en attendait pas moins.

Que faut-il en retenir ?

  • 20 pages d’une bataille épique et pleine de rebondissements
  • Le retour de la qualité à tous les niveaux après un tome 4 décevant

Que faut-il oublier ?

  • Wis et son équipe ne sont pas encore vraiment rentrés en action

Acheter la Bande Dessinée La Danse écarlate en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La Danse écarlate sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Chroniques de la Lune Noire