75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Rencontre avec... Simon Hunter

Publié il y a 7 ans par Richard B.

Une interview du réalisateur de Mutant Chronicles

Durant le mois d'avril 2009, lors de du Festival international du Film fantastique de Bruxelles (BIFFF), était projeté le film The Mutant Chronicles en présence de son réalisateur, Simon Hunter. Nous avons pu rencontrer ce dernier et lui poser quelques questions.

Nous profitons de l'actualité pour mettre en ligne cette interview du réalisateur, le DVD arrivant en France chez M6 vidéo ce 18 novembre.

bien entendu, je remercie toute l'équipe du BIFFF d'avoir permi cette rencontre.

Téléchargez le lecteur Flash pour voir cette vidéo.

Téléchargez une version WMV | voir interview textuelle

Extrait de l'interview de Simon Hunter :


«... Bonjour Simon Hunter, Au départ, Mutant Chronicles est un jeu de rôle. Le connaissiez-vous avant de faire le film?
Non. Je ne le connaissais pas du tout. Je l'ai lu et je me suis immergé dans ce monde après avoir voulu en faire un film, pour mieux le connaître. Mais auparavant, non. Parfois vous pouvez arriver avec une nouvelle approche. C'est parfois bon d'en savoir beaucoup... et parfois de rien n'y connaître. Je ne pense pas que ce soit un désavantage. Si vous en savez trop, vous ne pouvez pas vous écarter du chemin, vous aurez forcément ci et ça, telle créature... toutes ces choses... parfois, ce n'est pas bon.


Comment vous est venue l'idée de faire ce film?
Le producteur américain Edward R. Pressman est très prolifique et a toujours voulu faire un film là-dessus. Le monde est contrôlé par quatre mega-compagnies dans le futur, et je pense que ça correspond au genre de film qu'il voulait faire. Et en même temps c'est proche des histoires de comics avec ce côté "pulp". Je pense que c'est une bonne franchise pour un réalisateur qui voudrait faire l'expérience d'un très gros film. Durant plusieurs années rien n'est arrivé, et l'idée a ressurgi quand j'en ai discuté avec lui. Il m'a dit "Simon, faisons-le à une échelle plus petite, mais de façon plus intéressante, et unique". Voilà comment ça s'est passé.

 

La dernière fois qu'un jeu de rôle a été adapté au cinéma, c'était avec Donjon et Dragons, et c'était un film catastrophique...
Je pense que le problème avec les jeux de rôle, c'est qu'en général, ils n'ont pas de vraie histoire dans leur fondement. Ils ont un monde bien défini avec ces armées qui peuvent faire ceci, ce type de créatures qui peuvent faire cela, dans cet univers on porte du rouge, dans un autre du noir, etc. Il y a aussi des sortes de petites histoires qui peuvent arriver, genre, cette armée peut vaincre cette autre armée avec ce pouvoir. Mais ce n'est pas l'histoire de la quête d'un héros qui est né pour vaincre telle ou telle armée. Comme vous créez vous même l'histoire, on manque souvent de ce côté épique qui est nécessaire au succès d'un film et c'est sûrement pour ça que d'autres ont échoué. Vous devez avoir une histoire forte pour réussir un film car c'est toujours l'histoire de quelqu'un qui raconte quelque chose. ...»

> Lire la suite de l'interview

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie du fantastique en rapport avec l'article

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Je pense que le problème avec les jeux de rôle, c'est qu'en général, ils n'ont pas de vraie histoire dans leur fondement. Ils ont un monde bien défini avec ces armées qui peuvent faire ceci, ce type de créatures qui peuvent faire cela, dans cet univers on porte du rouge, dans un autre du noir, etc
    Je pense que M. Hunter devrais se pencher sur les JDR francophones et il verrai que finalement les rôlistes savent faire des histoires.
    Victorio, le 14 novembre 2009 21:39
  • Je suis entierement d'accord avec toi, Victorio, je pense que Simon Hunter se base là uniquement sur l'ancienne génération de jeux de rôle américains, parfois (mais pas toujours!) un peu vides, non pas en materiaux, mais en âme épique.
    Nicolas L, le 15 novembre 2009 16:31
  • M. Hunter devrait un peu mieux se renseigner sur le jeux de rôle avant d'avancer ce genre de propos.
    Son film manque cruellement de profondeur, on ne retrouve en presque rien l'adaptation dont il se targue.
    Sir Kayne, le 28 novembre 2009 02:08