75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Entretien avec... Franck, des éditions XII Singes

Publié il y a 8 ans par Nicolas L.

Il nous parle des XII Singes et de Khaos 1795

Jusqu’à aujourd’hui, nous avions rarement eu l’occasion de vous parler de l’éditeur Les XII Singes, bien connu dans le milieu pour avoir mis en forme le très estimé jeu de rôle Trinités. Un peu penauds, nous profitons de la sortie de leur dernier bébé, Khaos 1795, pour inviter Franck– l’un des responsables du studio – à nous en dire un peu plus sur ce duo très créatif et sur les fruits de leurs imaginations. Et cela tombe bien, car Khaos 1795, ça a l’air vachement bien…
SFU : Bonjour, alors, tout d’abord, la question habituelle. Pour les internautes qui ne vous connaitraient pas, pouvez-vous vous présenter à eux? Quel est le parcours qui vous amené à être aujourd’hui éditeur et créateur de jeux ?
Franck : Je suis Franck, auteur et éditeur pour les XII singes. Fan de jeux, j’ai, comme beaucoup, bricolé une petite règle d’un jeu de carte existant par ci, un petit bout de background d’un jeu de rôle pratiqué par là… Sébastien Célerin, à l’époque responsable éditorial de Multisim, a repéré un des mes textes et m’a invité à rejoindre son équipe. Ça, c’était la marche auteur ; La marche éditeur a été franchie quand le jeu de rôle Nephilim a disparu, et que nous restions orphelins d’un univers occulte contemporain…
SFU : Les éditions des XII Singes est à la fois un studio de création et un éditeur… Pourquoi ce nom ? Pouvez-vous nous en dire plus sur ses activités, son équipe ? Son historique ?

F. : En premier lieu parce que c’est facilement mémorisable. Et ensuite parce que cela contient plein de choses sur nous… mais on laisse chacun y voir ce qu’il a envie d’y voir. Sinon, pour faire simple. Nous avons 2 ans d’existence. Des bébés en fait ! Et nos jouets sont rangés dans deux bacs : « les jeux de cartes » (Dame bleue et son extension Peuple paille, Poker d’enfer et le tout nouveau Mad Arena) et les jeux de rôles (Trinités et Khaos 1795).
SFU : Les XII Singes sont surtout connus pour éditer le jeu de rôle Trinités, qui présente un univers bien particulier. Pourriez-vous nous en dire un peu plus ?
F.: C’est un univers occulte contemporain, traité de manière mythologique et héroïque. L’enfant illégitime du jeu de rôle Nephilim, des films Highlander, de la BD l’Histoire secrète et des romans de Dan Brown. Actuellement la gamme se compose d’un livre de base et d’une dizaine de suppléments ainsi que de deux grosses campagnes pdf disponibles gratuitement sur notre site internet.
SFU : Venons-en maintenant à votre dernière création, Khaos 1795. Il s’agit, si je ne m’abuse, d’une uchronie fantastique construite sur une base d’évènements historiques ? Mais de quel genre ? Peut-il être comparé aux Mousquetaires de l'Ombre ou Essentia, ou est-ce vraiment particulier ?

F. : Oui, Khaos 1795 est une uchronie basée sur l’histoire, et plus particulièrement sur la Révolution française. On peut dire que c’est de la dark fantasy : d’une part car l’univers est dur et sombre, d’autre part car on est clairement dans un univers fantastique. Nous utilisons les grandes images imaginaires associés à la Révolution française comme la Guillotine, la Bastille, l’Être Suprême, l’Observatoire, Robespierre, Napoléon, Vidocq… Bref tout ce qui évoque du mystère, des intrigues et de l’aventure et la plaçant dans un France qui a basculé dans une dictature et une ambiance, mélange de Midnight, Rétrofutur, Dark city et Star Wars (par pour le côté SF mais pour l’aspect résistance !).
SFU : Les joueurs sont amenés à interpréter quels types de personnages ? Quels sont les enjeux et les personnages seront-ils amenés à évoluer au fil des scénarios ?
F. : Les derniers des révolutionnaires, les ultimes résistants… Ils sont membre de la garde nationale (des miliciens qui préparent le grand soir), des citoyens corsaires (des terroristes), du jeu de paume (les organisateurs et logisticiens de la résistance), du siècle des lumières (les maîtres à penser de la révolution, héritiers des francs maçons) ou du cabinet de sombres (infiltrés dans les rouages du pouvoir despotique). L’enjeu central est la lutte contre le Tribunal, la dictature en place. Mais biens d’autres secrets sont à découvrir et d’intrigues sont à résoudre. Les PJ devraient prendre un rôle de plus en plus important au fils de leurs aventures. C’est ainsi dans la campagne proposé dans le pack : ça commence par un simple run et ça se termine par une victoire majeure contre l’ennemi (voire par la victoire finale si le MJ souhaite clore là sa campagne ).
SFU : Pourquoi avoir choisi le système dK comme mécanique de simulation au lieu d’un autre plus couramment rencontré - comme l’OGL par exemple? Ce choix est-il une conséquence de rapports privilégiés que vous entretiendriez avec les responsables des éditions John Doe ?
F. : Non, car je ne connaissais pas les « légistes » (rires) de John Doe avant. Nous avons choisi le dK car il nous paraît être une excellente boite à outil pour des jeux de rôle basée sur l’action et l’aventure. Ainsi, les règles ne prennent que 20 pages et se révèlent très efficace. En outre, ce système nous permettait de rendre parfaitement un point central de l’univers, le Khaos, c’est à dire des brusques soubresauts modificateurs de la réalité physique sur lesquels les PJ arrivent à avoir prise…. Souvent de manière dangereuse.
SFU : Khaos 1795 se présente comme un produit « tout en un », y-aura-t-il cependant un suivi par la publication de scénarios, de suppléments de contexte ?
F. : De contexte non car le jeu est en effet tout-en-un, complet dès le départ avec un livret univers et règles, un livret du MJ avec les aspects techniques des PNJ et les secrets de l’univers , une campagne de sept scénarios et un écran. En revanche, des scénarios et campagne, c’est envisageable. SFU : d’autres projets ?
F. : A court terme, la suite de la gamme Trinités et l’adaptation jeu de rôle du jeu de figurines Alkemy. Sans doute une campagne Khaos 1795. L’envie aussi de faire un projet avec d’autres éditeurs qui soit une pierre collective apportée au jeu de rôle… On vous en reparle quand vous voulez !

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »