75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

3e Festival du Film Merveilleux & Imaginaire. 28-30 Juin 2012

Publié il y a 4 ans par Richard B.

un festival ouvert à tous pour un voyage fantastique !

La 3e Edition du Festival du film Merveilleux & Imaginaire se déroulera du 28  au 30 juin 2012 au Théâtre Douze, 6 avenue Maurice Ravel 75012 PARIS celui-ci est gratuit et ouvert à tous.

Ce  Festival est sur les thèmes de l’imaginaire, la magie et le rêve. Ces thèmes sont présents dans toutes les cultures, civilisations et époques, qui occupent une place importante dans le cinéma.

Le Festival du film Merveilleux & Imaginaire met en compétition des courts-métrages du monde entier pendant 3 jours. Le Festival propose, un programme de films américains (le quart d’heure américain) , et des projections, des ateliers contes et de sensibilisation à l’environnement via le merveilleux sont organisés pour les enfants ( le kaléidoscope ).

Les thèmes des films du Festival peuvent être: le merveilleux, le rêve, l’imaginaire, la  magie, les mythes, les légendes, les fables, les contes, la poésie, le surnaturel, l’ésotérisme, et aussi les comics, les jeux de rôles, le fantastique, la science fiction, les jeux vidéo, la féerie.

> Vous pourrez trouver tout le programme des festivités sur le site officiel.

 

Affiche du festival

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »