75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Zoom sur G.E.N.R.E. III

Publié il y a 4 ans par Richard B.

Le Festival international du court-métrage pour les fans de genre !

Le Festival international du court-métrage G.E.N.R.E. III aura lieu les 8 (sur invitation) et 9 juin 2012 (entrée libre : (Donc GO GO GO !!!)) dans le pôle dédié entièrement au cinéma : Commune Image, à Saint-Ouen.

Mais qu’est-ce que le cinéma de genre ? Ce terme, assez réducteur tout en étant très large, désigne des films qui ne sont pas d’emblée choisis pour leur réalisateur ou leur distribution mais pour le genre auquel ils appartiennent (horreur, thriller, science fiction, fantastique, policier…). Pourtant, il s’avère aujourd’hui, que nombre de réalisateurs emblématiques sont dans le cinéma de genre ou ont débuté dans cette catégorie

Affiche Genre 3La première édition a eu lieu en 2009, dans le théâtre de l’Alliance française, et fut le premier festival du court-métrage de genre dans la capitale d’où son appellation G.E.N.R.E.I. Ce festival souhaitait montrer des films de genre français de qualité à un public averti ou non afin qu’il se rende compte des différents styles existants dans ce cinéma classifié et trop souvent catalogué. L’idée était de pouvoir échanger sur ces styles parfois méconnus avec ceux qui faisaient eux-mêmes ces films. Le parrain de la première édition fut Olivier Megaton (réalisateur de La Sirène rouge, Transporteur 3, Columbiana, Taken 2) et 6 courts métrages avaient été présentés sur 2 soirées et plus de 700 personnes s’étaient déplacées pour l’occasion.

G.E.N.R.E. II s’est ensuite internationalisé en 2010 en présentant 8 films sur le thème «Fables urbaines» dont des films étrangers, dans le même lieu, toujours avec des débats constructifs après la projection des films. Un jury présidé par Xavier Gens (Frontières, Hitman, The Divide) récompensa le meilleur court métrage, le meilleur acteur et le meilleur réalisateur. Le public était toujours aussi nombreux.

GENRE III change de lieu, se décentralise, se transforme pour mieux s’adapter à une demande toujours très présente, pour deux moments exceptionnels autour d’une projection unique le vendredi 8 juin (un long-métrage en exclusivité) et de douze films en compétition projetés en deux fois le samedi 9 juin (de 14h30 à 23h30) avec des coupures, des rencontres avec des professionnels du cinéma (réalisateurs, comédiens, producteurs, prestataires et diffuseurs) et équipe des films suivie d’une remise de prix le samedi 9 juin.

2012, étant sous le signe de la dynamique, il fallait trouver une formule différente en changeant de lieu et de concept. Commune Image, à Saint-Ouen, a semblé aux organisateurs être une évidence. C’est un endroit atypique, entièrement dédié au cinéma dans tous ses états, un véritable pôle audiovisuel où se côtoient producteurs de documentaires, d’émissions TV ou de films, graphistes, les métiers de la post-production, étalonnage, monteurs, ingénieurs son… Le lieu tout entier est doté d’un équipement technique ultra sophistiqué et complet d’une grande salle de réception qui permettra des échanges avant, entre et après les projections. Endroit connu pour quelques uns et que découvriront nombre lors de ce festival. Un bouillonnement de rencontres.

 

Le jury

Julien Seri, président du jury
Julien Seri a réalisé plusieurs clips vidéos (Laurent Voulzy, Jil Caplan, Astonvilla… Etc…) et quelque 300 films publicitaires (Renault, Lexus, Garnier, Kookaï, Studio Magazine, Citroen, Toyota, Nestlé, Vittel, Nivéa, La Française des jeux,…) qui lui ont fait gagner de nombreux prix dont deux Lions de Bronze au festival du film publicitaire de Cannes en 1997 et 2006, ainsi que le grand prix du Club des Directeurs Artistiques en 2007, Le Marcus du public en 2003 au SATCAR (festival du film publicitaire automobile), ainsi que deux Lynx (Bronze et Argent) au festival du film publicitaire de Dubaï en 2009. En parallèle de son activité publicitaire, Julien a écrit plusieurs scripts (Yamakasi, Facteur chance, Légende de sang etc...), et il réalise avec Les Fils du vent son premier long-métrage en 2003. Scorpion, son deuxième long métrage est tourné en 2005. Julien a monté sa propre société de production, Daigoro Films.

Nicolas Bonnell
Nicolas Bonnell a commencé sa carrière en 2000 comme producteur d’effets visuels chez BUF Compagnie. Sa filmographie personnelle compte des films comme Panic Room, Matrix 2 et 3, Alexandre le Grand ou 2046 de Wong Kar Wai. Après un bref séjour dans un studio d’animation, Nicolas monte PLUG EFFECTS en 2007 sur la base d’une idée simple: offrir aux producteurs une solution de fabrication VFX de haute qualité dans le cadre d’une structure souple, adaptée aux nouvelles contraintes de production. PLUG à depuis lors travaillé sur un certain nombre de films de genre dont «La Traque» d’Antoine Blossier, «Livide» de Maury et Bustillo, «Carré Blanc» de J.B. Leonetti, ainsi que quelques plans sur Xmen First Class. Parallèlement, Nicolas est à l’origine de plusieurs initiatives sur Internet telles «Paris Unplugged» qui revisite en image l’histoire de la Capitale et «Phylactères» qui propose un regard nouveau sur la bande dessinée. En 2011, il réalise plusieurs publicités ainsi qu’ «Ombre Morte» un court métrage conçu grâce à la technique du motion comics, language hybride à la frontière de la bande dessinée et du cinéma.

Régis Mardon
membre du jury Réalisateur de longs métrages (Cadavres exquis) et de courts métrages; metteur en scène de théâtre (Les liaisons dangeureuses, La cuisine d’Elvis, La Musica deuxième, Deux sur une balançoire...) ; coach d'acteurs (également sur des longs-métrages d’Europacorp…), il a animé pendant 10 ans un laboratoire de training et co-dirige aujourd’hui la structure Permis2jouer) ; reporter sur de nombreux reportages et documentaires pour : Envoyé Spécial (France Télévisions), 66 minutes, Zone interdite (M6), Reportages (TF1). Régis a reçu de nombreux prix en Festival pour ses courts-métrages.

Eric Savin
Eric Savin est comédien et a une filmographie importante. Dès 1992, Il enchaîne les rôles dans différents films comme L.627 de Bertrand Tavernier, Chacun cherche son chat de Cédric Klapisch. En 2000, le grand public le découvre dans la série Femmes de Loi, puis dans des films comme : A la folie ... pas du tout de Laetitia Colombani, Agents Secrets de Frédéric Schoendoerffer, Avant qu'il ne soit trop tard de Laurent Dussaux, Ne le dis à personne de Guillaume Canet... Et plus récemment : Bienvenue aux Edelweiss, Série TV, Cloclo de Florent Emilio Siri, Les Aventures de Philibert, Capitaine Puceau de Sylvain Fusée, Captifs de Yann Gozlan, Mirages de Talal Selhami, Lady Bar de Xavier Durringer, Pièce montée de Denys Granier-deferre, Une Affaire d'état de Eric Valette. Eric a joué récemment au théâtre, Entre deux ils, qui fut un grand succès.

Programmation

1 - Entre deux de Lucas Fabiani & Pascal Barbier - France (interdit aux moins de 16 ans)
2 - Sick de Jean-Luc Herbulot - Etats-Unis
3 - Innocence de Jean-Christophe Savelli - France
4 - Block 66 de Patrice Gablin - France
5 - Un Jour Sang de Steven Pravong - France (Avertissement public)
6 - Cinderella 3.0 de Sebastian Harrer - Allemagne
7 - Trotteur de Arnaud Brisebois et Francis Leclerc - Canada
8 - La Casa Del Lago de Galder Gaztelu-Urrutia - Pays Basque
9 - Bucle de Aritz Moreno - Pays Basque
10 - Estomago de Camille Achour et Jean-Thomas Seité
11 - Karolyn de Philippe Ibinga - France
12 - A Tout Prix de Yann Danh - France (interdit aux moins de 12 ans)

Entre les deux projections seront présentés (18h15) quelques-uns des courts métrages réalisés dans le cadre du Monsters Collective.
Monsters Collective est un collectif international réunissant 12 réalisateurs d'origines et de parcours différents autour de 12 courts métrages avec pour seule et unique thématique le mot "Monstre". Les films de la collection ont tous été réalisés dans des conditions strictes : 1 mois pour le scénario, 1 mois pour le tournage, 1 mois pour le montage. Ils seront visibles en intégralité à partir de la rentrée 2012 dans un circuit de projections privées dans Paris et ses alentours.

COMMUNE IMAGE
8, rue Godillot - 93400 Saint Ouen

Métro :Mairie de Saint Ouen, ligne 13
Porte de Clignancourt ligne 4 puis Bus166 arrêt Godillot parking public: situé à 5mn, sous la Patinoire au 4, rue du Docteur Bauer à Saint-Ouen

Suis nous sur facebook !

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »