Rencontre avec Renny Harlin au Bifff

Publié il y a 4 ans par Richard B.

Le réalisateur de Cliffhanger répond à nos questions.

Interview Renny Harlin

Alors que jeudi prochain, le Bifff s'apprête à fêter son 30éme anniversaire (avouez que ce n'est pas rien !), nous profitons de l'occasion pour faire un retour en arrière d'une année et vous dévoiler notre interview avec le réalisateur Renny Harlin qui, comme vous pourrez le découvrir, n'a pas peur de donner son point de vue sur le système hollywoodien.

En effet, le réalisateur finlandais, de son vrai nom Renny Lauri Mauritz Harjola, était venu en 2011 comme invité d'honneur. Et il y a de quoi ! Si dans notre domaine on note Le Cauchemar de Freddy, Peur Bleue ou encore Prison (on préfère oublier Le Pacte du sang et L'Exorciste : Au commencement), il a aussi surtout marqué dans le domaine de l'action avec 58 Minutes pour vivre, Au revoir à jamais ou Cliffhanger. Et si beaucoup de personnes crachent sur son L'île aux pirates, je suis personnellement très heureux d'être un fervent défenseur de ce film maudit ! À noter qu'à la fin de cet entretien vous pourrez découvrir les talents de chanteur du bonhomme ! Classe non ?


Traduction de Marija Nielsen.

Lien permanent de partage |

Suis nous sur facebook !

Fiches de l'encyclopédie de l'imaginaire en rapport avec l'article

  • Renny Harlin

    Renny Harlin

    Homme, né le 15/03/1959 à Riihimäki, Finlande

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

S'inscrire S'identifier En savoir plus sur « Mon SFU »

  • Moi je l'aime bien ce mec ! Y'a vraiment que son Pacte du sang que je trouve naze. Bon après y'en a peut être que j'ai loupé. Jamais compris ce qu'on reprochait à L'île aux pirates, c'est un super film d'aventures !
    Doctor Nico, le 30 mars 2012 15:44
  • j'ai toujours eu l’impression, d'être le seul, à apprécier, Au revoir à jamais avec geena davis.
    bouledog, le 1er avril 2012 11:49