75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Paycheck ► Critiques & avis sur le film

Critiques du staff sur le film Paycheck

Les critiques de nos experts et passionnés.

Donnez votre avis sur le film Paycheck

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (2)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 65

    L'association entre John Woo et Philip K.Dick semble de prime abord assez hétéroclite. D'un côté un réalisateur rompu au film d'action sans concessions, victime depuis quelque temps de la machine à faire du fric hollywoodienne, de l'autre, un auteur de
    S-F visionnaire et sensible, qui place l'homme au centre de tous les enjeux d'un futur hyper-technologique qui l'assaille. De la nouvelle d'origine, John Woo ne conserve que deux idées de départ : une enveloppe donnant les indices au héros, avec parcimonie,
    comme dans un jeu d'aventure des plus classiques où le héros comprend les énigmes qui lui barrent le chemin vers la vérité et une machine qui donne les grandes lignes de l'avenir. Spielberg avait aussi drôlement assaisonné à sa sauce son fameux Minority Report,
    assez éloigné de la nouvelle de P.K.Dick. Dans la première partie du film, John Woo flanqué de son Ben Affleck pourtant sans grand relief (mais on finit par s'habituer), embarque donc le spectateur dans ce puzzle scénaristique, reflet de la mémoire de son
    héros flanqué dans sa quête d'une Uma Thurman, en demi-teinte, pas suffisamment mise en valeur. Tarantino avait fait exploser il est vrai, il y a quelques mois, les limites de son talent et de son aura sur grand écran avec la saga Kill Bill! Reste un thriller
    efficace véhiculant accessoirement une idéologie S-F, une œuvre plus Woo que P.K.Dick, où les poursuites à motos décoiffantes, les effets de ralenti sur colombe prenant son envol et autres exercices de style avec filins l'emportent sur le message paranoïaque
    de la mémoire lucrative de notre héros : l'homme du futur, simple support de données.
    Klaatu barada nikto
    le 1er octobre 2013 21h49
  • 50

    On peine à croire qu'il s'agit d'un film de John Woo tant le tout est désespérément formaté. Les acteurs (Ben Affleck en tète) sont d'une platitude affligeante et seules quelques scènes d'action sympathiques viennent nous sortir de notre torpeur. P. K. Dick méritait mieux que cette adaptation miteuse.
    G7K
    le 15 février 2018 00h25

5 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 59 sur 100.