75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Transformers : La revanche ► Critiques & avis sur le film

Critiques du staff sur le film Transformers : La revanche

Les critiques de nos experts et passionnés.

Donnez votre avis sur le film Transformers : La revanche

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

Commentaires des membres (5)

L'avis de la communauté SciFi-Universe.

  • 20
    Scénario laissant à désirer et scènes d'action à faire mal aux yeux.
    darkknight1983
    le 24 juin 2009 00h54
  • 100
    Un vrai plaisir de revoir chaque personnage. Mais aussi quel plaisir de voir un tel film où l'humour et l'action se confondent à merveille. Une histoire un peu plus intéressante que celle du premier. Quant aux effets spéciaux, ils sont toujours aussi beaux, et les effets sonores à couper le souffle. Vivement le 3!!!!
    le Joker
    le 30 juin 2009 09h27
  • 20
    TRANSFORMERS 2 vient d'amasser 200 millions de dollars en 5 jours, cela fait peur. Pourquoi ? Parce que TRANSFORMERS 2 est un non film. C'est deux heure et demi de vide ultra bruyant. 150 minutes de mise en scène sans queue ni tête avec des acteurs hystériques qui traversent l'écran. Un blockbuster au mauvais goût affirmé. Bref, TRANSFORMERS 2, c'est du Michael Bay débridé.
    Les robots géants se mettent sur la tronche à grands renforts d'effets pyrotechniques. La diversité des décors (oui, la scène de la forêt est visuellement cool) n'y change rien : le film est parfaitement monotone car il montre toujours la même chose. Des robots géants et des explosions.
    Les personnages sont d'une bêtise à faire pâlir. Ils semblent tous sortis du Vendredi 13 de Nispel. Les scénaristes (ils sont trois à signer ce non !!!), persuadés d'être malins, confondent une fois de plus qualité et quantité, ce qui permet à la scène d'arrivée à l'université de devenir un monument de vacuité potache d'une débilité navrante.
    La mise en scène de Bay ne varie pas d'un iota. Tournage à dix caméras, et les dix axes sont montés. Ce qui rend les séquences parfaitement illisibles. De temps à l'autre, le bonhomme se sent d'humeur créatrice, et il se fend d'un plan aussi tape à l'oeil que dramatiquement inutile.
    Eh oui, tout dans le cinoche de Bay est in your face. Malheureusement pour nous, le cinéaste n'a pas compris que le rythme d'un film ne dépend pas du débit des plans et des dialogues. TRANSFORMERS 2, c'est le premier à la puissance 10 : plus de robots, plus de vulgarité, plus de SFX et encore moins de scénario (Shia LaBoeuf inquiète quand il déclare qu'il est heureux que le personnage de Megan Fox se soit étoffé. Il suffit de la voir perchée sur sa photo pour comprendre qu'elle n'a rien d'autre à faire que de poser. Ce plan symbolise le cinoche de Bay!).
    Un long métrage de Bay, c'est parfois cool comme se payer un big mac, c'est souvent indigeste comme s'en taper 15 en 1 heure. TRANSFORMERS 2 est donc une expérience particulièrement désagréable. Le plus désolant dans tout ça, c'est que le succès du film n'incitera pas le cinéaste à changer son style. Aaaaargh !
    Hal 9000
    le 30 juin 2009 10h20
  • 20
    J’avais plutôt bien aimé le 1er opus, mais là c’est quasiment imbuvable.
    Le premier 1/3 du film est un teen movie vulgaire, le dernier tiers du film n’est qu’une longue suite d’explosions.
    Et ce film a un sens de la géographie qui défie l’imagination (un obus tiré dans le Golfe Persique atteint la Pyramide de Khéops, une fusée de détresse lancée du Caire en Egypte est visible depuis Pétra en Jordanie : c’est ridicule !)
    C’est truffé de publicités pour la puissance militaire américaine et cela n’apporte rien au film.
    C’est truffé de dialogues débiles et de blagues douteuses (OMG le prof d’université queutard).
    Sans parler de la longue galerie de personnages creux et/ou caricaturaux jusqu’au risible.
    Seules les bastons entre robots sont bien mais elles sont loin d’être particulièrement lisibles.
    Franchement le dessin animé de 1984 avait un background, des scénarii et des personnages nettement au-dessus de cette bouse.
    Albéric
    le 15 novembre 2012 18h24
  • 60

    Suite à un premier volet sympathique, Michael Bay reprend les commandes pour signer une suite encore plus décérébré et puéril. Le réalisateur multiplie les rebondissements grossiers et les scènes d'action jusqu'à la nausée. Ça pète, ça explose, ça fait beaucoup de bruit mais sa laisse un goût amer au final. Moyen.
    G7K
    le 28 novembre 2016 16h39

7 avis sont disponibles pour une moyenne générale de 49 sur 100.