Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Westworld [2016], par Guillaume X.

Avis critique rédigé par Guillaume X. le samedi 12 septembre 2020 à 09h00

Saison 3: Voir le monde...

Westworld était annoncée à ses débuts comme la grande remplaçante de Le Trône de Fer pour HBO. 2 saisons plus tard, force est de constater qu'elle a su imposer son style et sa patte philosophique. Étrange mélange entre conscience, robotique et intrigues, difficile de ne pas se perdre dans les dédales de ce futur classique de la série télé. La saison 3 est finie, je vous propose un petit retour sans spoiler sur ce qui s'est passé entre le mois de mars et le mois de juin 2020...

 

Résumé de la saison (Attention Spoiler saison 1 & 2)

Dolores est libre dans le monde et le parc est détruit. Barnard se cache et Maeve se retrouve aux mains d'un bien étrange bienfaiteur. Mais le centre de l'histoire est Caleb, un ancien militaire qui vit de petits boulots dans le bâtiment le jour et de crimes la nuit. Dans un monde au bord de l'explosion, est-il un pion ou a-t-il le choix?

Une évolution nécessaire

Westworld a des thèmes ambitieux: Comment se crée la conscience, qu'est qui nous définit en tant qu'humain, quand un robot devient-il une personne, ... Le libre arbitre est le centre de cette saison, riche et dense, à l'habitude de cette série. Pour continuer a raconter son histoire, il fallait approfondir l'univers autour des parcs pour comprendre leur création, leur développement. Il était nécessaire de pouvoir les comparer, de comprendre où était l'humain dans l'équation.

Voici donc la mission de cette saison, nous présenter le monde de Westworld. La bonne nouvelle, c'est que cette présentation existe. La mauvaise nouvelle, c'est qu'elle est partielle. Vous trouverez des images, des collages de situations normales mais vous n'aurez de plans d'ensemble. Le mystère est une composante essentielle de cette série et elle le manipule parfois avec brio, parfois avec excès.

Avec seulement 8 épisodes, l'équipe a du condenser. Le propos est dense, moins que la saison 2, ils ont fait des choix sur ce qu'ils nous présentent. Le problème est donc qu'ils peinent à arriver à tout dire, le spectateur le ressent et une certaine frustration se dégage...

 

Une technique irréprochable

Difficile de chercher des poux à Westworld sur le plan technique. Les images sont folles, belles et pleines de symétries. Leurs constructions sont exceptionnelles puisqu'elles tiennent de coïncidences savamment préparées, rien n'est laissé au hasard. Le look épuré du monde extérieur donne un futur entre l'aseptisé et l'humain, une idée claire du changement en cours. C'est un peu comme si nos rêves de futur se posaient dans notre jardin. Le réalisme est propre, net et l'avenir à portée de main.

Sur le casting, pas mieux. Qu'on donne les récompenses de l'année à Evan Rachel Wood ou à Thandie Newton et qu'on passe à autre chose. Elles sont parfaites, entre l'émotion et le robot, la dureté des choix qu'elles s'imposent et leur sensibilité. Aaron Paul(Breaking Bad) monte en puissance avec son personnage et Vincent Cassel(Le Pacte des loups) gère bien ses interventions. Mais vous ne serez pas surpris, la série nous ayant habituée à être au top.

Il faut noter aussi que la saison 3 a un rythme mieux géré que la 2. Plus rapide, plus nerveuse, il se passe plein de choses et vous verrez de l'action, des discussions emportées et des moments plus sensibles, poussant l'ironie au bord des larmes.

Pour qui ?

Bien entendu, les amateurs de la série trouveront exactement ce qu'ils recherchent dans cette suite qui repousse les limites tout en gardant son sens et ses thèmes de prédilections. Cette 3eme saison est néanmoins inaccessible à une personne qui n'a pas vu les précédentes.

La conclusion de à propos de la Série Télé : Westworld [2016]

Auteur Guillaume X.
95

Westworld est une série exceptionnelle et cette saison 3 est la confirmation. Plus rapide, elle sait nous plonger dans son univers, nous poser des questions et nous donner des éléments de réponses. La découverte de la partie humaine de cet univers entre robot, conscience et libre arbitre est profonde, intense, tant visuellement que par le brio d'un casting hors norme. Trop courte, elle vous laissera un goût de frustration et une forte envie de saison 4...

On a aimé

  • une histoire dense entre philosophie et cheminement intellectuel

  • Des acteurs hors normes

  • une réalisation exceptionnelle

On a moins bien aimé

  • Trop courte, parfois rushée

  • pas toujours facile à suivre.

Acheter la Série Télé Mondwest : Westworld [2016] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Mondwest : Westworld [2016] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Mondwest