Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Back up [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 20 juillet 2020 à 09h00

L'immortalité à tout prix !

Après Outsphere, un roman de planète opéra riche en aventures et rebondissements, Guy Roger Duvert s’attaque au genre sombre du cyberpunk. Backup est un one-shot qui nous plonge dans un futur plus ou moins proche où la technologie offre la possibilité de l’immortalité aux plus riches. Les amateurs des jeux de rôle Shadowrun, Nanochrome et Cyberpunk 2013 ne seront pas dépaysés et y puiseront de l’inspiration.

Aiden Romes est un flic intègre, honnête et droit dans ses bottes. On pourrait même dire qu’il est psychorigide.  Avec sa partenaire badass Natsuko,  il sauve lors d’une mission la fille du président directeur général d’une mégacorporation nommée Backup. La jeune femme avait été capturée par un groupe qui refuse les activités de la firme.

Il n’est plus nécessaire de craindre la mort. Désormais il est possible moyennant de fortes sommes d’argent de s’abonner au club des immortels. En sauvegardant régulièrement sa psyché, on garantit la survie à tout accident mortel via un clone, une copie parfaite organique dans laquelle sera téléchargée votre sauvegarde la plus récente. En quelques heures, vous serez de retour parmi vos proches.

Voici les deux policiers invités par le patron de Backup pour une visite des locaux. Aiden y découvre une technologie exceptionnelle qui associe clonage et sauvegarde de données de l’esprit humain. A sa grande surprise, le pdg sincèrement reconnaissant offre aux deux officiers de police un forfait back up illimité. Comment refuser une telle offre alors qu’il va être père et que sa compagne est morte d’inquiétude à chacune de ses missions.

Aiden participe ainsi à la procédure de sauvegarde mais à son réveil il ne comprend pas : son enveloppe corporelle a changé, des années se sont écoulées et une voix mystérieuse l’a contacté. Progressivement, il découvre qu’il siège dans le corps d’un des trois héritiers de la boite Backup, le pdg étant mort auparavant mais également que son enveloppe corporelle d’origine continue de vivre sa vie auprès de son épouse et de son enfant. Mais est-il réel ou une simple copie ?

Si l’intrigue reprend les questionnements classiques du cyberpunk, elle est menée à tambour battant. Le rythme est soutenu et les rebondissements se multiplient pour un dénouement plus original que prévu. Notre héros confronté à des puissants, à une intelligence artificielle et à lui-même aura fort à faire pour comprendre les secrets d’une méga corpo effrayante. Attachant, ses faiblesses en font un personnage très humain en opposition à des « méchants » et une I. A froids et calculateurs.

Guy-Roger Duvert aborde le cyberpunk avec un style fluide et très cinématographique ce qui en fait un roman du genre facile d’accès, contrairement à du Philip Kindred Dick ou du William Gibson. Ce thriller d’anticipation dépeint la cité cyberpunk telle qu’on l’imagine et ses technologies associées sans tomber dans du jargon inabordable.

Backup est le troisième roman de Guy-Roger Duvert, réalisateur, compositeur de musiques de films, et auteur vivant à Los Angeles depuis une dizaine d'années. Il s'agit d'un récit indépendant à sa saga Outsphere, dont le troisième tome est en cours d'écriture, et dont le premier a remporté le prix Amazon TV5 Monde en 2019. Backup est un thriller dynamique, qui explore les implications philosophiques que pourra représenter l'avènement d'une telle technologie que certains scientifiques prévoient aujourd'hui comme possible dans les années 2050.

La conclusion de à propos du Roman : Back up [2020]

Auteur Nathalie Z.
83

Dans ce one-shot cyberpunk, Guy Roger Duvert aborde les technologies qui font rêver et effraient en même temps : clonage, transfert de données psychiques et flirte avec le transhumanisme à la façon d’un carbone modifié. Son héros Aiden un flic intègre devra affronter une mégacorporation qui offre aux plus riches l’immortalité. Dynamique et fluide, ce roman est une bonne occasion de découvrir le genre cyberpunk !

On a aimé

  • Du cyberpunk accessible et rythmé
  • Une intrigue riche en rebondissement
  • Des questions liées à l'usage des technologies

On a moins bien aimé

  • L'intrigue paraîtra classique aux amateurs du genre

Acheter le Roman Back up [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Back up [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter