Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Peau d'Homme [2020], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le samedi 27 juin 2020 à 09h00

Sans contrefaçon je suis un garçon !

Peau d'Homme est une bande dessinée audacieuse de la très belle collection mille feuilles de l’éditeur Glénat (La Bombe entre autres). Conte fantastique à la fois drôle et cruel, ce récit nous plonge dans l’Italie de la Renaissance et dans ses contradictions.

La jeune Bianca est une fille de bonne famille de la cité. Elle est en âge de se marier et la voici promise à Giovanni. Evidemment elle ne le connait pas et ce mariage a été décidé par ses aînés. Rien de surprenant pour l’époque. Mais Bianca ne veut pas attendre la nuit de noce pour découvrir son futur mari, elle veut apprendre à le connaitre et sa marraine a une solution. Dans la famille, les femmes se transmettent de génération en génération une véritable peau d’homme. En la revêtant, elles deviennent Lorenzo, un beau jeune homme. Bianca est surprise mais décide de tenter l’aventure pour rencontrer Giovanni. Elle s’entraine à masculiniser sa démarche et à changer son timbre de voix puis elle sort en homme. Elle croise son fiancé et le suit jusqu’à une taverne, lieu totalement inconnue pour elle. A écouter ses propos crus avec ses amis, elle est choquée par l’attitude des hommes mais le jour suivant, elle réitère l’expérience : être un homme lui offre une liberté nouvelle et un accès à la ville la nuit qu’elle ne connaissait pas.

La relation entre Giovanni et Lorenzo s’intensifie. Ils bavardent, rient et créent une intimité qui ravit Bianca cachée dans la peau de Lorenzo. Mais bientôt, Giovanni l’embrasse et une romance nait entre eux. Bianca est amoureuse mais réalise avec effroi que Giovanni aime sincèrement sa version homme mais pas elle. Elle ne peut non plus lui dire la vérité, elle serait prise pour une sorcière et brûler vive. Son fanatique de frère monte déjà la tête aux habitants concernant la perfidie des femmes et les diableries des invertis.

Le mariage arrive, il est temps de ranger à jamais sa peau d’homme et Bianca sait qu’elle ne sera éventuellement qu’une mère mais jamais vraiment une épouse dans les bras d’un homme qui ne rêve que d’un autre. C’est alors qu’elle fait le choix de faire revenir Lorenzo une dernière fois…

Peau d'Homme est une histoire d’amour, un conte sur la tolérance, la libération des moeurs et Hubert a toujours montré un grand talent dans la narration du conte revisité et modernisé. Le début du conte est classique, la jeune fille promise ; le cadre enchanteur, la Renaissance italienne dans toute sa splendeur puis le récit s’emballe et aborde avec finesse des thèmes qui résonnent en nous.

La marraine bonne fée par son cadeau, la peau d’homme, offre à Bianca la liberté interdite aux femmes de cette époque. Le carcan de son éducation et l’enfermement dans son enfance s’oppose à tout ce qu’elle peut faire ne serait-ce qu’en une soirée dans le corps de Lorenzo. Les femmes sont si peu présente dans la cité avant d’être mariée que Giovanni explique qu’il a découvert l’amour et le sexe auprès des garçons de son entourage : les filles restent un mystère qui lui fait peur, qu’on éloigne d’eux et dont l’église déclame qu’elles sont le mal. Il n’a donc jamais eu envie de les côtoyer. Il préfère la beauté des sculptures masculines et la compagnie de ses pairs.

En Lorenzo, Bianca a la relation amoureuse naturelle et sans contrainte qu’elle n’aurait jamais en tant que femme marié où il est question de convenance et de devoir conjugal. Mais le bonheur de Giovanni et Lorenzo est incompatible avec la société intolérante et pétrie de fanatisme religieux de ces temps anciens. Le frère de Bianca représente ce poids de l’Eglise sur le peuple, les croyances qui permettaient de cadrer le peuple, d’assurer la reproduction des masse pour la puissance de la cité. L’amour n’est pas la valeur à défendre, il dérange surtout quand on sort du cadre. En 160 pages, Hubert porte un questionnement sur la place des femmes, des homosexuels et de la religion dans la société. Des réflexions à propos dans notre monde actuel où dans nombre de pays, femmes et homosexuels sont des citoyens de troisième zone.

Zanzim met en image ce conte émouvant et dur grâce à un trait fin et dynamique porté par des couleurs rétro. Les décors de cette Italie des temps modernes sont superbes, des sculptures aux bâtiments. On plonge dans la Commedia dell' arte par le découpage bien pensé et le choix des angles de vue parfois intimistes, parfois vus d’en haut.

Peau d'Homme est un conte immersif qui pousse à la réflexion, un récit émouvant et tranchant. Le dessin est vivant, l’héroïne pétillante. Faisant fi des préjugés, Bianca cherche à faire triompher l’amour et la liberté. Cause perdue à la Renaissance ? A vous de lire Peau d'Homme pour le découvrir… Et viva Lorenzo !

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Peau d'Homme [2020]

Auteur Nathalie Z.
97

Peau d'Homme est un conte fantastique plein d'émotion et d'audace. Hubert y conte l'histoire de Bianca, une jeune italienne de la Renaissance qui défie les convenances et utilise une peau d'homme pour pouvoir faire connaissance avec son promis. Entre commedia dell’arte et conte de fée, Peau d'Homme nous emporte pour une romance originale et une réflexion bienvenue.

 

On a aimé

  • Une héroïne pétillante et attachante
  • Un propos tolérant et généreux
  • Un conte terriblement moderne

On a moins bien aimé

  • Rien à redire, un must-read

Acheter la Bande Dessinée Peau d'Homme [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Peau d'Homme [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter