75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre : Le Club Vesuvius [2015], par Frédéric M.

Avis critique rédigé par Frédéric M. le dimanche 3 novembre 2019 à 14h00

Le pouvoir (trompeur) de la marque

Or donc, Mark Gatiss, connu pour ses scénarios de Doctor Who et de Sherlock, série dans lesquelles il apparaît toutes deux, a aussi écrit des livres.

Du coproducteur et coscénariste de deux des séries britanniques les plus populaires de ces dernières années, on pouvait s'attendre à une petite merveille, maligne, drôle, astucieuse et j'en passe. D'autant que les critiques Outre-Manche sont élogieuses : Stephen Fry lui-même déclare avoir beaucoup ri à la lecture de cet ouvrage.

Rappelons brièvement l'idée : un espion au service de la couronne britannique vit des aventures rocambolesques en enquêtant sur tel ou tel mystère (car bien sûr, tout cela sent bon la série - ou la franchise comme on dit maintenant). Dans ce tome, l'espion en question débutera son parcours à Londres avant de filer en Italie, pour arriver au fameux Vesuvius Club, non sans avoir conquis quelques coeurs et non moins de corps au passage. Un mélange entre Arsène Lupin et James Bond, le tout saupoudré d'une bisexualité éloignée du modèle hétéro-macho de 007, il y avait vraiment de quoi saliver.

Las, vous l'aurez compris, tout cela est très décevant. L'intrigue fonctionne sans grande originalité, mais le style dans lequel est écrite cette histoire - à la première personne, mettant en avant l'ego boursouflé de Box - rend l'ensemble insupportable. Quelques renseignements pris, il s'avère que Gatiss a écrit tout cela comme une blague. L'humour anglais étant parfois insondable pour nous autres continentaux, tout cela aurait pu être très drôle si l'éditeur français avait eu l'honnêteté de vendre ce roman dans les parodies et non dans sa prestigieuse collection Steampunk "Mois du cuivre".

La conclusion de à propos du Livre : Le Club Vesuvius [2015]

Frédéric M.
15

Malgré une intrigue efficace (sans pour autant être originale), Le Club Vesuvius souffre d'un style outré qui colle mal avec l'image classieuse que voulait lui donner Bragelonne - et cela sent au mieux le loupé, au pire l'arnaque sur le seul nom de l'auteur. L'ensemble donne l'impression d'avoir été à la va-vite, ce qui s'explique si on considère que Mark Gatiss s'est offert une récréation (à nos frais, hélas). À moins d'être fan inconditionnel du comédien-scénariste ou de récits parodiques, passez votre chemin.

On a aimé

  • Ca se lit vite
  • Des idées pour votre campagne de JdR steampunk
  • Une galerie de personnages rigolos pour cette même campagne
  • Le tome 3 n'a pas été traduit

On a moins bien aimé

  • Est-ce que ce monde est sérieux ?
  • Il y a un tome 2, traduit, qui m'attend dans ma bibliothèque...

Acheter le Livre Le Club Vesuvius [2015] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Le Club Vesuvius [2015] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+