75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°7 : Reconfigurez votre Adblock d'un coup de baguette magique. Harry P. l'a fait et n'a pas eu de séquelles.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman graphique : Les Montagnes Hallucinées #1 [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le jeudi 24 octobre 2019 à 09h00

Voyage glaçant vers la folie !

Arkham, 1933. Dans son bureau, le professeur Dyer, éminent géologue, rédige une lettre à l’attention de scientifiques et de chercheurs décidés à explorer l’Antarctique. Deux années plus tôt, lui-même avait fait cette expédition vers l’inconnu et, s’il en avait à l’époque caché les détails sordides de peur de passer pour un aliéné, il ne peut plus se taire sachant ce que risquent ces hommes là-bas. Le voici racontant en détail les tragiques événements qui ont marqué l’expédition de 1931, événements auxquels il a eu la chance de survivre.

Antarctique, 1931. Les navires affrétés par l'université Miskatonic ont accosté le continent glacé au début de l'été austral et les membres de l’expédition se sont aussitôt  mis aussitôt au travail. Rapidement, le professeur Lake, biologiste, est parti de son côté avec plusieurs membres de l'équipe afin de suivre une piste fossilifère prometteuse. Au bout de quelques jours à peine, il annonce par radio avoir découvert de stupéfiants spécimens d'une espèce inconnue, particulièrement ancienne. Mais une terrible tempête empêche alors toute communication. Pressentant le pire, le professeur Dyer part avec une équipe à leur secours le jour suivant. Ce qu'il découvre sur place dépasse ses craintes les plus folles...

Les Montagnes hallucinées (ou montagnes de la folie dans les anciennes traductions) est un roman culte de Lovecraft où l’horreur et le froid paralyse le lecteur. Plus rythmée que dans ses nouvelles habituelles, l’intrigue vous attrape très vite d’autant plus que les illustrations sublimes de François Baranger complète à merveille les longues descriptions précises et quasi-scientifiques de l’auteur. La cité découverte est impressionnante et la voir dessinée est un vrai plaisir.

Cette version illustrée d’une œuvre d'Howard Phillips Lovecraft n’est pas la première. François Baranger s’était déjà attaqué avec succès au cultissime Appel de Cthulhu en 2017. Cette très belle édition reprend la première partie du roman Les Montagnes hallucinées et permet pour ceux qui trouvent la langue du maître de Providence difficile d’accès une lecture éclairée par les mises en image. Oui Lovecraft c’est étrange, mais c’est également envoûtant, surprenant et culte. François Baranger a parfaitement compris l’ambiance de ce roman et ces illustrations sont époustouflantes ! C'est un travail cyclopéen qu'il a accompli. Vivement le tome 2 !

Pour les chanceux habitants de Paris, une exposition est en cours en ce moment à la galerie French Paper Art Club

La conclusion de à propos du Roman Graphique : Les Montagnes Hallucinées #1 [2019]

Nathalie Z.
91

Les Montagnes hallucinées est un classique d'Howard Phillips Lovecraft et cette édition met en image cet Antarctique effroyable décrit par le maître de Providence : un bel ouvrage pour découvrir ou redécouvrir l'épouvante selon HPL grâce aux superbes illustrations du talentueux François Baranger qui a su saisir l'ambiance si particulière de l'œuvre. Une édition chez Bragelonne qui complète la version de L'Appel de Cthulhu sortie en 2017.

On a aimé

  • Un texte culte
  • Des illustrations à couper le souffle
  • Du froid et de l'effroi

On a moins bien aimé

  • Ce n'est que la première partie du roman, il faudra attendre pour la suite. 

Acheter le Roman Graphique Les Montagnes Hallucinées #1 [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Montagnes Hallucinées #1 [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Montagnes hallucinées