75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Le testament d'Erich Zann [2019], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 8 juillet 2019 à 09h00

Violon maudit et tentacule !

Auguste Dupin, cela vous parle ? Et pourtant ce détective est presque aussi célèbre qu’un certain Sherlock Holmes. Né sous la plume d'Edgar Allan Poe, cet enquêteur officie dans la nouvelle célèbre Double assassinat dans la rue Morgue par exemple. Ce personnage fascinant revient dans une enquête aux accents lovecraftiens cette fois puisque cela reprend le récit d'Howard Phillips Lovecraft intitulé la musique d'Erich Zahn.

Si vous ne connaissez pas ces deux œuvres, aucun souci pour lire le roman mais vous apprécierez d'autant plus cette variation des thèmes chers aux deux maitres du fantastique en ayant les références.

15 ans après la nouvelle d'Howard Phillips Lovecraft, les compositions maudites du violoniste Erich Zahn font encore l'objet de toutes les convoitises. Ses partitions et son mystérieux violon aussi. Charles Auguste Dupin est le seul à savoir pourquoi et à pouvoir s'y opposer. En effet, le préfet a un cadavre sur les bras et il se précipite pour demander de l'aide au détective. L'enquête autour du milieu musical est passionnante et inquiétante. Les meutres se multiplient et le danger se rapprochent de l'enquêteur. Comme dans toute nouvelle lovacraftienne, la santé mentale de Dupin sera mise à l'épreuve et pour résoudre lee mystère, il faudra ne pas tomber dans la folie. 

Ce récit fantastique dans le veine de ceux des maitres du genre réussit à recréer l'ambiance si particulière par des dialogues très maitrisés et très denses. L'atmosphère rappelle parfois le film Le Violon Rouge. L'intrigue est simple mais bien amenée et c'est surtout l'ambiance qui est originale eet réussie. A certains moments, le récit est angoissant. Une seconde nouvelle toute aussi bonne sur les thèmes du spiritisme et du mesmérisme complète le roman. Elle s'intitule La Fille de Valdemar. Elle se lira d'une traite.

La conclusion de à propos du Roman : Le testament d'Erich Zann [2019]

Nathalie Z.
83

Cette novella est un hommage à Edgar Allan Poe et Howard Phillips Lovecraft, deux maîtres du fantastique et de l’horreur. Brian Stableford raconte avec force de dialogues denses et fins l’enquête de Dupin sur un meurtre lié à des partitions diaboliques et à un violon maudit. L’intrusion du mythe dans l’enquête est bien amenée, le personnage de Dupin plus approfondi. Un récit étrange et parfois effrayant à lire si vous aimez les tentacules !

On a aimé

  • L'ambiance lovecraftienne
  • Le personnage de Dupin crée par Edgar Allan Poe
  • Un violon maudit !

On a moins bien aimé

  • Le récit s'apprécie plus si vous avez lu la nouvelle de Lovecraft : la musique d'Erich Zahn

Acheter le Roman Les saisons de l'étrange : Le testament d'Erich Zann [2019] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les saisons de l'étrange : Le testament d'Erich Zann [2019] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter