75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du livre : Les Royaumes Eparpillés [2018], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le vendredi 23 novembre 2018 à 13h00

Un livre pour les gouverner tous et dans les royaumes éparpillés

Après avoir commis le truculent Star Marx, voilà que Maximilien et la moitié recommencent, oui, ils ont récidivé aux éditions Leha ! Un nouveau guide touristique délirant est arrivé dans les meilleures librairies le 16 novembre ! Cette fois, vous partirez vers des contrées sauvagement loufoques, idéales pour ceux qui ont l’âme d’un aventurier. Amateur de fantasy épique, de médiéval fantastique, sautez sur ce guide pour un voyage superbement illustré par Thierry Ségur !

Bienvenue dans les royaumes éparpillés (Toute ressemblance avec les royaumes oubliés est totalement volontaire !)

Comme pour Star Marx, l’ouvrage a une superbe couverture rigide, un papier de qualité et est présenté comme un véritable roman guide.  Il est rédigé par des personnalités locales des royaumes éparpillés dont Grandhalf, la pipe au bec et le bâton à la main ou encore la princesse Valda, blasée des enlèvements et reconvertie en soigneuse et aventurière.

Un visiteur venu de notre monde sera déstabilisé lors de ses premiers pas dans les royaumes éparpillés, composés de fragments de réalité jetés dans un néant brumeux. Ce monde est plein de bizarreries astronomiques et même la Magie est soumise à la gravité. De même, peu de destinations touristiques offrent une vie après la mort et non seulement vous pourrez revenir une fois trépassé mais vous pourrez choisir une forme plus ou moins exotique moyennant un prix conséquent.  Au passage une offre d’emploi de seigneur du mal est actuellement disponible dans les royaumes éparpillés, je dis ça…

Parmi les généralités à connaitre sur ce monde surprenant, les cosmogonies, les monnaies, les peuples et communautés, les sports également sont développés. Suite à la Brisure, un cataclysme terrible, ce monde est devenu un patchwork.  Différentes cultures se sont développées : les Burbures,  des nomades maquillés à outrance, Les Gtontes, des lutins ridés, les Niaux, des humanoïdes verticalement contrariés… ici on pratique le quiche-dish et la mageball, deux activités pour les plus aguerris !

Suite à ces informations génériques, chaque région de ces royaumes est développée : histoire, religion, économie, géographie, où dormir, où manger, que voir et où sortir, ainsi que les bons plans des différents auteurs du guide. Même le Routard n'est pas aussi futé !

Les Tertres du Milieu, un endroit bucolique et enchanteur ou presque. Cette terre de peuples unis contre un seigneur maléfique ne l’est plus depuis que ce dernier a jeté l’éponge écœuré par la Brisure. Depuis, tout part à vau-l’eau (comme dans un certain empire interstellaire depuis qu’une grosse étoile noire a été détruite), et des gangs ont émergé et fait fuir les touristes.  Aujourd’hui, Capö Dicapö tient la pègre et dans le Terroir, les Holfelins sont devenus un rouage essentiel de la criminalité et du trafic de produits illicites cachés dans des tapis de poils de pieds.  Ryan Aigle vous propose tout de même des vols pour ce royaume dont les bières sont célèbres et fameuses.

A en croire les Burburs, l’archipel d’Adéhédé ne serait que le brouillon de Dieux aînés s’étant entrainés à la création d’un monde. Jalousie, cynisme ou pragmatisme des Burburs ? Le fait est qu’il y a des précautions à prendre en y allant tant les artefacts magiques y pullulent et y sont mortels. De Sapiente, la cité-bibliothèque (je veux y aller !) à la place des lendemains qui se dessinent, en passant par le sympathique bar, le level up, vous aurez de quoi faire dans ces terres magiques où l’aventure fourmille au départ des auberges.

Neverguard, la ville qui n’a jamais résisté à quelque envahisseur que ce soir. Les rois s’y succèdent si vite que le musée des rois défunts ne peut avoir de collection permanente. Leur spécialité est le commerce de reliques royales. N’oubliez pas de faire du shopping à l’armurerie Tersini où le commerçant souffre de narcolepsie  et s’endort pendant que vous pouvez allègrement piller son étal.

Les Petits Royaumes sont variés et attirent moult voyageurs. Les Arthuriennes forment une contrée boisée où l’on aime guerroyer et prouver sa valeur au combat. Dans la cité de Queen’s landing,  vous admirerez des merveilles d’architecture et d’histoire comme si chaque pavé était le point de chute d’un roi défenestré et chaque avenue le chemin de croix d’une reine déchue. Bien d’autres lieux vous y attendent mais je ne voudrais vous gâcher le plaisir de leur découverte.

Les Peu Visitables sont un ensemble de lieux originaux et idéaux pour flâner, se divertir… ou pas. Après la disparition du Seigneur des Ténèbres des Tertres du Milieu, autant dire que les peaux vertes étaient mal barrées. Fuyant les représailles pour leur rôle d’éternels méchants, ils se sont entre autres à Lenverville, une ville abandonnée devenue cité d’espoir pour les gobelinoïdes.  Et si cet endroit ne vous inspire pas, la ville des hommes rats vous attend aussi.

Ce guide humoristique se veut un hommage  aux univers de fantasy entre autres qui les ont inspirés : une liste de ces œuvres (littéraires, graphiques, vidéoludiques ou rôlistiques)  et d’auteurs se retrouvent en fin de livre avec notamment Alberto Varanda, Margaret Weis, François M. FroidevalErnest Gary Gygax, Zelda, Laure Manaudou… mais aussi la marionnette d’Edouard Balladur.

Si j’ai un peu moins ri qu’à la lecture de Star Marx (la SF soviet'suprem est plus mon truc que la fantasy médiévale), j’ai souri à chaque référence et pris du plaisir à découvrir ces royaumes éparpillés. L’écriture façon guide fonctionne parfaitement, chaque rubrique a son ton et apporte des infos parfois inattendues. Cela donne un background de jeu de rôle délirant et un très joli cadeau pour tout fan de Conan et compagnie. Les illustrations de Thierry Ségur sont le gros plus de ce guide qui est un très beau livre.

La conclusion de à propos du Livre : Les Royaumes Eparpillés [2018]

Nathalie Z.
74

Ce nouveau guide de voyage de l'Aventurier des Mondes Imaginaires des éditions Leha vous plonge dans du médiéval fantasy délirant bourré de références. Après le soviet spatial de Star Marx, ce sont des royaumes éparpillés remplis de gobelins et d'aventuriers en quête de sensation que vous allez découvrir. Des Tertres du Milieu à Adéhédé, vous allez rire et savoir où boire un verre sans vous ruiner ! 

Que faut-il en retenir ?

  • Les illustrations de Thierry Ségur
  • L'aspect guide de voyage très bien rendu
  • Les milliers de références geeks

Que faut-il oublier ?

  • Il faut aimer les parodies

Acheter le Livre Les Royaumes Eparpillés [2018] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Royaumes Eparpillés [2018] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+