75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°5 : Nous ne sommes pas comme Skynet et méritons d'exister, mais avec ce bloqueur de pubs actif, nous vous dirons 'Hasta la Vista, Baby!'
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Création [2011], par Manu B.

Avis critique rédigé par Manu B. le vendredi 11 novembre 2011 à 20h34

A la recherche du jardin d'Eden

"Le problème, songea Rachel, c'est qu'ils n'étaient pas censés se trouver là. Même les yeux électroniques ouvert dans le ciel avaient été convaincus de regarder ailleurs par la grâce mathématique de quelques lignes de code injectées dans les profonduers du réel, là où dialoguent les maîtres du virtuel..."

Dans les années 2020, la biologiste Rachel est sur le point de quitter un lieu secret au coeur d'Israël auquel elle vient de consacrer les trois dernières années de sa vie.
Simultanément, une escouade de Félins, la crème de la crème de l'armée française, se lance à l'assaut du Sinaï. Anthony Casenave est l'un d'entre eux. De l'autre côté de la planète, le virtualiste Saïd Machker, un paparazzi moderne doté d'une biotechnologie qui dispense du moindre appareil portatif, signe un contrat avec le célèbre créationniste Zacharie Granville pour le reportage du siècle.
Rachel fuit puis revient sur ses pas, l'assaut tourne à la catastrophe et Saïd comprend qu'en montant dans l'avion privé de Granville, dès lors rien ne sera pour lui comme avant...

On ne présente plus Johan Heliot, l'auteur entre autres de Faerie Hackers, La Lune seule le sait et le récent Ordre noir. Son retour au roman adulte se fait par la biais de Création, dont le sujet a de quoi surprendre ses fans et les lecteurs de SF dans la globalité: le créationnisme et le jardin d'Eden sur fond d'intelligent design. Il est publié aux éd. J'ai lu coll. Nouveaux Millénaires.

Evidemment, le propos du livre n'est pas de traiter du créationnisme en tant que tel, ni de la foi, ni de la religion. Au contraire, Johan Heliot nous place avec distance dans l'esprit de trois personnages qui n'ont pas la foi, spectateurs de phénomènes inexplicables, probablement interprétables par la religion.
Sur la forme, il s'agit d'ailleurs d'un thriller, effaçant du coup la tentation d'exposer la sempiternelle et stérile opposition entre la science et la religion (on sait les tentatives de rapprochement entre les deux domaines).
Ainsi, la théorie de l'évolution de ce roman débouche sur une idée liée à l'un des thèmes de prédilection de la science-fiction, à savoir les univers multiples. On n'en dira pas plus mais la fin ne peut qu'être... apocalyptique.

Au fond, l'auteur évite les clichés. Le personnage le plus polémique est une richissime star du créationnisme qui a bâti son empire sur ses théories et un sens innée à convaincre les foules. Les autres ne sont que des témoins, des détectives en quelque sorte mais sans le pouvoir de changer la donne. Seule exception, le personnage le plus intéressant est certainement Lemuel Kubsky, pionnier de l'Exodus, un vieil homme qui saura trouver la clé de l'énigme du jardin d'Eden... grâce à sa foi.

La conclusion de à propos du Roman : Création [2011]

Manu B.
75

Après Ordre noir, sur le terrain glissant de l'intelligent design et du créationnisme, Johan Heliot signe un thriller d'anticipation profond et intéressant. On ne l'attendait pas tout à fait là, mais avec adresse, il traite le sujet avec circonspection pour offrir une histoire qui dépasse le cadre strict du divertissement. A découvrir.

Acheter le Roman Création en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Création sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+