75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du film (direct to vidéo) : Alien vs Hunter [2009], par Nicolas L.

Avis critique rédigé par Nicolas L. le mardi 9 février 2010 à 16h08

Un Alien, un Chasseur, des Crétins

Deux météorites traversent le ciel pour s'écraser dans la forêt, non loin d'une petite agglomération redneck. Intrigué, le shérif se rend sur le lieux du (des) crash(s) sans oublier de récupérer sur son chemin un joggeur, qui n'est nul autre que la célébrité locale - un écrivain. Quand les deux hommes arrivent sur le site, ils découvrent qu'en place et lieu d'un corps stellaire git la carcasse d'un immense vaisseau spatial. Alors que le spectateur avisé s'interroge sur les raisons qui ont bien pu faire qu'une caravane située à quelques dizaines de mètres de la catastrophe ait été épargnée par le souffle logiquement généré par le crash, une créature arachnéenne surgit et attaque nos héros...

La première incohérence, citée ci-dessus, n'est que la première d'une longue série car, autant vous le dire tout de suite, Alien vs Hunter, qui surfe outrageusement sur le succès de la série des Aliens Versus Predator, est une sacrée crétinerie totalement assumée. Le scénario, écrit par David Michael Latt (l'un des responsable de la compagnie Asylum, studio spécialisé dans le film opportuniste à budget ridicule), ne vise d'ailleurs qu'une seule chose: la mise en place de l'affrontement entre deux entités extra-terrestres au milieu de pauvres gars qui récoltent les balles perdues... en utilisant, pour ce faire, un minimum de moyen logistiques et humains.

Ainsi, pour limiter les dépenses, le réalisateur a simplement installé le plateau de tournage dans un bois - situé non loin d'une route à grande circulation - et réuni une poignée de comédiens parmi lesquels on peut toutefois reconnaitre William Katt et Dedee Pfeiffer, deux acteurs ayant une certaine notoriété dans la série B. C'est tout! Et peu importe qu'il soit totalement absurde que le crash de deux énormes OVNIs sur le sol américain n'ait attiré l'attention de personne, pas même celle de l'US Air Force, voire celle d'humbles gardes forestiers. 

 AVH remplaçant AVP, on se demande alors quel est donc ce H qui a la lourde charge de se substituer au charismatique predator. En fait, il s'agit d'un chasseur de primes qui, tel ceux qui semaient le bordel dans les volets des Critters, poursuit l'Alien a travers la galaxie avec la délicatesse d'un char Tigre dans le bocage normand. Pour le look, imaginez un figurant se glissant dans une panoplie cheap de Bobba Fett, sans son réacteur dorsal, le visage dissimulé par un casque à hublot absolument ridicule (respiration à la Darth Vader plongé dans une baignoire), et vous aurez une idée assez fidèle du personnage.

L'Alien, par contre, est plus réussi. Il s'agit d'une créature mi-araignée, mi-humanoïde, à la carapace chitineuse sur sa partie supérieure, avec une tête insectoïde évoquant un peu la mante religieuse. En raison de sa nature carnivore et très vorace, à laquelle on peut rajouter un habitat obscur et humide (son antre ressemble aux cales du Nostromo investies par les aliens), son apparence est assez repugnante. A noter que la bestiole est dotée d'une vue très dégradée, et l'on peut d'ailleurs s'étonner de son habilité à éviter les arbres lorsque, lancée à pleine vitesse, elle course ses proies.

Bref, le Hunter traque l'Alien. Normal. L'Alien bouffe les promeneurs imprudents et les soldats d'operette. Normal, itou. "Chacun son metier, les vaches seront bien gardés", comme le dit si justement le proverbe... Du moins au début. Car, il faut le savoir que, au bout d'un moment, le Hunter va en avoir assez que ces humains stupides se mettent en travers, et souvent en hurlant, de son chemin (on le comprend!) et va commencer à ne plus vraiment selectionner ses cibles. Personnellement, j'ai compati. De toute façon, ces idiots, au lieu de rester sur place et se meler de ce qui ne les regarde finalement pas, n'avaient qu'à rentrer en ville pour boire des coups au pub ou se faire une bonne toile. Car sachez que rien ne les en empechait!

Ainsi, petit à petit, les misérables humains vont tomber sous le rayon bêta (ou alpha... peu importe) craché par le grooooos fusil du Hunter ou sous les crocs de l'Alien, ce qui nous donne droit à quelques séquences gores plus ou moins réussies. En fait, souvent, l'on ne voit pas grand chose (un plan sur le dos de la créature penchée sur sa victime, quand ce n'est pas une vue subjective troublée par sa vue à la mister Magoo) et l'on doit se satisfaire de grognements bestiaux et de hurlements d'agonie. Bah, tant pis, il faut dire qu'admirer la silhouette, encore très tonique, de la quadragénaire Dedee Pfeiffer a bien contribué au fait que ma personne puisse avoir son content. Ah oui, histoire de terminer sur une bonne note, j'ai aussi bien ri à la vision du twist final, totalement ridicule.

 

La conclusion de à propos du Film (Direct to Vidéo) : Alien vs Hunter [2009]

Nicolas L.
25

Pur navet tout droit sorti des studios Asylum, Alien vs Hunter est bien ce que l'on pouvait craindre avant d'oser son visionnage: un film opportuniste et sans inspiration, bourré d'incohérences et doté d'un budget si étroit qu'il ne permet aucun exploit dans le domaine des effets speciaux. Restent une galerie de comédiens assez sympathiques (avec William Katt et Dedee Pfeiffer en têtes d'affiche) et un Alien finalement pas si raté que ça. Je sais, c'est peu.

Que faut-il en retenir ?

  • Des comédiens sympathiques
  • Le design de l'alien

Que faut-il oublier ?

  • Scénario crétin
  • Réalisation sans imagination
  • Effets spéciaux cheap
  • Personnages stupides

Acheter le Film (Direct to Vidéo) Alien vs Hunter en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Alien vs Hunter sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+