75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : Aurian #1 [2006], par Lujayne M.

Avis critique rédigé par Lujayne M. le mardi 13 octobre 2009 à 13h27

Classique, mais pas mal

Aurian est une jeune Mage dotée de fabuleux pouvoirs. Sa mère, une Mage de la Terre, s'est isolée suite à la mort accidentelle de son mari, un Mage du Feu. Mais elle finit par envoyer sa fille à l'Académie, pour qu'elle maîtrise ses pouvoirs. L'Académie est régie par l'Archimage, dont le but secret est de dominer le monde, les quelques Mages restants, et les simples Mortels, grâce à de mystérieux artefacts, qui ont failli causer la ruine du monde des millénaires plus tôt. Et Aurian va s'opposer à lui...

Raconté ainsi, on va dire qu'il n'y a rien de bien nouveau sous le soleil, on pourrait même penser que tous les poncifs de la Fantasy sont réunis (sauf un : la jeune fille n'est pas orpheline, ça change). A vrai dire, on ne se fait pas beaucoup de soucis pour l'héroïne, qui a dans ce premier tome son lot d'aventure, de trahisons et de découvertes de toutes sortes.

Malgré tout, ce roman vaut-il qu'on s'y intéresse ? Eh bien à mon avis, oui. Car les personnages sont plutôt bien décrits, les héros ne sont pas des parangons de vertu et peuvent être exaspérants, et surtout, la description des personnages est subjective. Je m'explique : à la première rencontre de l'héroïne avec le grand méchant... on a vraiment l'impression qu'il est gentil, il n'y a pas de petite phrase permettant le doute. C'est assez rare pour être souligné, et cela arrive avec plusieurs personnages, bons ou mauvais, de l'histoire.

Les nombreux personnages secondaires sont tous très intéressants, de la perfide Sara (qui ne l'est pas au début) aux mystérieux Phées en passant par le Khisal ou les jumeaux Mages... L'histoire en elle-même, avec l'Elu et les artefacts, n'est certes pas bien originale, mais les nombreuses péripéties et l'univers exploré permettent de tenir l'intrigue à un bon train, avec un intérêt sans cesse renouvelé et une véritable sympathie pour les personnages.

La conclusion de à propos du Roman : Aurian #1 [2006]

Lujayne M.
75

Voilà donc un premier tome d'une trilogie de Fantasy tout à fait intéressant, suivant certes un schéma convenu mais avec un certain talent et une bonne dose d'imagination, et un choix de narration "au ressenti" assez peu usité en pareil cas. On pourra regretter le style un peu bateau, voire parfois familier (mais qui peut aider à se sentir proche des personnages, éventuellement), mais globalement, voilà une lecture tout à fait à conseiller aux fans de Fantasy "classique" (Feist, Goodkind, Brooks, etc...). Personnellement, j'ai passé un très bon moment !

Que faut-il en retenir ?

  • personnages intéressants
  • narration très subjective

Que faut-il oublier ?

  • schéma ultra convenu

Acheter le Roman Aurian en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Aurian sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Artefacts du Pouvoir