75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Les marais du temps tome 2 [2007], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le samedi 14 avril 2007 à 20h10

Débagouler de Spirou

Après un premier "hors série" de Yohann et Vehlmann avec "les géants pétrifiés" Dupuis nous propose de suivre un deuxième numéro. Cette fois il est écrit et scénarisé par Frank Le Gall.
Chez nénesse est un café du Marais sur Paris. Depuis 1865, de père en fils, il circule un secret familial annonçant qu’un jour les murs de la cave s’écrouleraient mystérieusement, et qu’il faudrait suivre les instructions qui si trouveraient. Des instructions de fils en aiguilles qui mèneront Spirou et Fantasio à voyager dans le temps.
S’attaquer au thème du voyage dans le temps est toujours un exercice délicat et pointilleux. Frank Le Gall s’y est essayé pour cet album. Si l’auteur utilise une théorie très intéressante, il y a de quoi rester beaucoup plus mitigé sur la manière dont les héros voyagent dans le temps. En effet, la machine utilisée paraît bien superficielle (ça, on pardonne) mais il y demeure des points très agaçants que je ne peux pas évoquer (afin de ne pas trop spoiler) : je me contenterais d’évoquer qu’un certain personnage paraît bien trop ingénieux pour son âge. De plus, toute cette aventure va bien trop vite, les péripéties et enjeux paraissent bien légers face aux risques encourus, et surtout la fin est trop rapide et peu crédible.
Il y a bien quelques bonnes choses qui permettent de passer un bon moment, à l’exemple du langage de 1865, reprit avec un petit lexique en fin d’album. le personnage de Spip qui fait sourire quasiment à chacune de ses apparitions. Où encore cette fameuse théorie temporelle par rapport à des mondes parallèles.

le personnage de Spip est une des réussites de l'album

Du côté du dessin, là encore je suis mitigé. À la décharge de Frank Le Gall, moderniser des icônes comme Spirou et Fantasio risquerait de ne pas plaire aux fans, et en ce qui me concerne, c’est le principal reproche que j’éprouve à la vision de cette bande dessinée : son classicisme, et le peu de prises de risques. Bref, les yeux sont toujours aussi ronds, et les cheveux aussi raides. Je trouve que les décors sont souvent vides, excepté lorsque l’action se déroule en 1865 où l’auteur semble se passionner pour cette époque. Par contre, l’encrage est agile et je suis certain qu’en noir et blanc cette bande dessinée doit mieux passer qu’en couleurs. En effets, les couleurs de Dominique Thomas ne sont pas mauvaises, mais je pense que le trait de Frank Le Gall ne se prête pas forcément à être accompagné de couleurs.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Les marais du temps tome 2 [2007]

Richard B.
50

L’album "Les marais du temps", ne marquera pas le temps. Le scénario malgré de bonnes idées est sali par des personnages inintéressants et un classicisme trop marquant. Cependant, il demeure une bande dessinée à la lecture facile, qui devrait plaire aux fans de la série Spirou et Fantasio.

Acheter la Bande Dessinée Les marais du temps en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les marais du temps sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Spirou et Fantasio