75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Point Rouge [2005], par Richard B.

Avis critique rédigé par Richard B. le mercredi 23 février 2005 à 04h59

Pierre Bordage s’adapte en BD ?


Je n’ai jamais lu les trois livres de Pierre Bordage dont s’inspire cette première bande dessinée. Mais la préface sur l’album de l’auteur lui-même dénote que celui-ci a dû entrevoir un certain respect de son œuvre pour prendre le temps de faire une introduction. Comme il le dit lui-même : « Certains crieront à la trahison, certains refuseront de se voir dépouiller de leur imaginaire. A ceux-là je répondrais que rien n’est jamais figé et que c’est un honneur et une joie d’être trahi. Il suffit maintenant de sortir des cages pour se laisser glisser dans les cases ».
Cet album est le premier de quatre pour raconter le premier roman. La totalité de la trilogie faisant donc 10 albums si tout se déroule bien. Algésiras la scénariste a fait un très bon travail sur le scénario, puisque même si le lecteur n’a jamais lu le roman, la bande dessinée lui sera parfaitement compréhensible, même s’il est vrai que la lecture se révèlera délicate et il faudra souvent se freiner pour tous saisir (ce qui en fait est plutôt positif). La lecture se révèle prenante et donne envie de s’intéresser de plus près au roman. Pour moi à ce niveau c’est du tout bon !
Par contre mon bémol se situerait plus vers le dessin et la colorisation. Philippe Ogaki vient de l’animation, cela se ressent dans le découpage et le design qui sont stupéfiants, offrant souvent des décors recherchés et apportant une atmosphère à chaque lieu. Et s’il nous montre des personnages souvent superbement dessinés par rapport au fascicule ou en dernière page, on regrette que le procédé à l’intérieur ne soit pas identique. En effet, on a souvent l’impression que le dessin est resté à l’état d'esquisse et ne fut jamais finalisé dans son trait. Si cela permet parfois de donner de bonnes séquences, à d’autres moments cela donne une impression de non-fini. Côté que les couleurs n’aident pas à cacher, puisque celles-ci semblent assez pauvres dans leur traitement, on regrette vraiment leur fadeur, surtout qu’à côté la couverture ou la plaquette d’accompagnement laissaient entendre autre chose. Autre problème mais de moindre niveau, certains visages semblent s’inspirer du style européen et d’un autre côté surfent d’un coup vers le manga, ce qui fait qu’un personnage peut changer de style graphique d’une planche à une autre.
Ma critique sur le dessin peut paraître crue, mais pourtant sur l’ensemble le tout est de bonne facture et se laisse dévorer aisément. Mais ces petits bafouillages sont présents et m’empêchent d’être pleinement satisfait.

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Point Rouge [2005]

Richard B.
79

La bande dessinée "Les Guerriers du Silence" possède un très bonne histoire, très bien retranscrite, avec un dessin plaisant, avec quelques défauts propres à tout premier album, mais parions qu'ils disparaîtront au fur à mesure que la collection avancera. Seul bémol véritable, la couleur. Mais le plaisir est bien là, et l’album se relira très facilement !

Acheter la Bande Dessinée Point Rouge en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Point Rouge sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter | Sur Google+

Les autres critiques de Les Guerriers du Silence