Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : L'Aiguille de Costigan [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 11 octobre 2021 à 08h00

Un roman de SF original qui a pourtant 70 ans

Les éditions de l’Arbre vengeur font ce qu’ils appellent de l’archéoSF, ils vont chercher de vieux textes tombés parfois dans l’oubli mais qui mérite le détour. L'Aiguille de Costigan en est le parfait exemple. Ce roman de 1953 est un petit bijou tout droit issu de l’âge d’or d’une SF positive américaine.

Alors qu’il est en vacances en Floride, Devan Traylor apprend par sa secrétaire qu’il se trame quelque chose d’inhabituel à Inland Electronics. Un projet secret dont il aurait été écarté. Surpris et inquiet, il rentre à Chicago pour découvrir la plus invraisemblable des inventions. Tout le conseil de direction est là face au professeur Costigan et à une petite machine à la forme effilée. Ils semblent tous très excités par cette invention mais personne ne sait quelle est son utilité. Orcutt, le PDG lui explique qu’il faut investir un million de dollars pour finaliser le projet. Lorsqu’enfin Devan a droit à une démonstration, il est à la fois intrigué et perplexe : lorsqu’on passe sa main dans l’aiguille, elle disparait. La main sent alors de l’air et du froid et seul le corps disparait. Il est nécessaire d’aller plus loin. Cette fois, une machine va être construite pour laisser passer le corps entier. Comment résister à la tentation d’explorer un monde mystérieux ?

Très vite, la nouvelle machine en forme d’obus est surnommée l’aiguille. De nouvelles expériences sont menées : au passage de la tête, tout est sombre, on respire mais on ne voit rien. Les plombs du volontaire tombent, c’est la confirmation que la machine à l’aspect d’obus  n’agit que sur le vivant. Puis un accident a lieu et l’un des cobayes tombent dans le trou de l’aiguille. Les jours passent et il ne revient pas. La police se retrouve mêlée à cette histoire, puis la presse et même des fanatiques persuadés que cette aiguille va à l’encontre de Dieu. Tout s’accélère et un forcené tente de détruire la panneau de contrôle de l’aiguille avec une barre de fer. Au lieu de s’éteindre, la machine subit une surcharge et dans un rayon de trois cent mètres, tout le monde disparait…

Le roman se poursuit par l’arrivée de plusieurs centaines de personnes dans un monde inconnu et de l’organisation de la survie sur place. Singulier, le roman utilise la science pour créer une situation farfelue mais crédible et le point de départ à une aventure extraordinaire, une sorte d’utopie dans un monde imaginaire et merveilleux. L’odyssée de ces survivants passe par la raison, le bon sens et la motivation première : survivre. Un exemple sain, optimiste et qui met en avant l’intelligence et la curiosité humaines. Jerry Sohl offre un récit très dense et au rythme régulier. La galerie de personnages est variée, du fanatique qui préfère vivre nu dans le nouveau monde, au dentiste qui se retrouve à devoir remplacer les plombs de toute une population sans matériel. Drôle, le récit est bienveillant : une bouffée de fraicheur dans la littérature dystopique actuelle, une vision de SF très années cinquante avec sa société parfaite. Si la vision du couple est bien sûr un peu vieillote, on peut apprécier que les femmes aient des rôles construits, avec des réflexions utiles au groupe et des caractères complexes même si leur place reste aux travaux de précision et à l’éducation des enfants. L'Aiguille de Costigan offre un récit alliant scientifique et merveilleux plein d’originalité.

La conclusion de à propos du Roman : L'Aiguille de Costigan [2021]

Auteur Nathalie Z.
84

Imaginez un roman de SF qui vous surprenne, ça arrive de moins en moins souvent ? Peut-être faut-il aller chercher du côté de récits plus anciens, d'une époque où la SF était positive : L'Aiguille de Costigan est un roman original avec un invention improbable, un monde parallèle et une ambiance bienveillante. Une lecture qui fait du bien !

On a aimé

  • L'atmosphère bienveillante
  • Le propos original et positif
  • Les personnages 

On a moins bien aimé

  • Les relations homme-femme qui datent d'un autre temps

Acheter le Roman L'Aiguille de Costigan [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de L'Aiguille de Costigan [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter