Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°2 : Remontez le temps jusqu'à l'installation de votre Adblocker et rajoutez-nous en liste blanche.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la série télé : Jupiter's Legacy #1 [2021], par Guillaume X.

Avis critique rédigé par Guillaume X. le mercredi 12 mai 2021 à 09h00

Saison 1: Bien rebondir?

Après la perte des séries Marvel au profit de Disney +, Netflix a du réfléchir un peu pour trouver la parade. Jupiter's Legacy est la première pierre du nouvel édifice que veut créer le Network pour remplacer son catalogue de Defenders de Daredevils à Jessica Jones. Alors j'espère que votre cape sort du pressing, car on va se salir les mains...

 

Résumé:

Jupiter's Legacy se passe dans un univers contemporain où les super-héros existent: The Utopian, Lady Liberty, Brain Wave combattent le crime et les super-villains. Quand Le terrible Blackstar s'échappe de sa cellule de Supermax, une prison pour personnes avec des pouvoirs, Les héros essayent de l'arrêter et le pire se produit: certains d'entre eux sont tués et le seul moyen de l'arrêter est de briser le Code...

Savoir faire et idées...

Comme je le disais plus tot, Netflix s'est retrouvé bien embêté après avoir perdu les séries Marvel.D'autant que le network a fait plutôt du bon boulot sur Daredevil et Consorts donc c'était un peu rageant. L'avantage, c'est qu'ils savent qu'ils peuvent faire du comics et c'est probablement comme cela que ce projet est né. On prend l'équipe qui a fait Daredevil, on trouve un autre comics et on les fait bosser...

Donc avant d'être une série, Jupiter's Legacy est un comics écrit par Mark Millar. Il est important de parler de lui car il faut bien comprendre une chose: C'est sans doute un des auteurs de comics les plus innovants des années 2000. Superman-Red son, l’événement Civil War et les ultimates pour Marvel, The Authority, Kick-Ass et Wanted qui ont été adapté en film, il n'a pas fait qu'un succès le bougre. C'est aussi important de comprendre que Jupiter ne copie pas, il utilise les bases que proposent DC et la Justice League pour faire évoluer les super-héros.

Dès lors, il y a 2 lectures possibles: les connaisseurs de comics et les autres. Gardez bien cela en tête car selon la case dans laquelle vous vous trouvez, la série n'aura pas la même note...

 

Si vous ne connaissez pas...

... Vous allez profiter des images superbes de la réalisation léchée, propre et efficace. L'action oscille entre le monde moderne sombre, dur et des années 30 entre aventure et mystique. La tension est présente partout, soutenu par des couleurs pâles pour faire opposition aux costumes des super-héros. Lumières orientés, effets visuels pour soutenir une utilisation régulière des pouvoirs, tout est au niveau du point de vue technique.

Le casting vous paraîtra bon, sans prétention mais fait le job sans sourciller. Un mot quand même sur leur prothèse: vous allez suivre les personnages a 2 époques différentes. Pour les différencier, ils sont vieillis par un maquillage qui ne fonctionne pas tout le temps. Et en vieillissant, on porte la barbe....

Pour les thèmes abordés, il s'agit encore d'une famille dysfonctionnelle comme Umbrella Academy. Dans le cas de Jupiter's Legacy, c'est une famille étendue mais les sujets abordés sont les mêmes que d'habitude. Ils sont bien travaillés et les questionnements sont au début bien amenés. Des réponses apparaissent vite mais elles sont incomplètes et l'action devient un peu répétitive...

Si vous connaissez...

... Vous serez fascinés par cette oeuvre étrange et fourbe. L'ensemble ressemble beaucoup à une critique forte du modèle du super-héros et de son coté dépassé. Plus loin, elle parle des auteurs en eux-même. La façon dont le flambeau se passe entre la génération qui a créé le mythe du super-héros et la jeune génération est parfois chaotique.

Il est clair que les valeurs véhiculées par le Comics doivent changer car le monde a changé: C'est ce que cherche à faire Jupiter's Legacy. La série se base sur quelque chose de connu, la Justice League et elle la confronte à un monde plus dur, plus sombre que le monde de DC Comics. Il en résulte des conflits, des situations où les valeurs des personnages sont des poids, des paradoxes.

C'est moderne, c'est fort mais la série est... incomplète. Si les questions sont posées, elles sont aussi martelés. Les problèmes se répètent un peu et malgré les rebondissements, ne trouvent pas de solutions. Au final, le constat est un peu décevant: la série garde trop en réserve pour une seconde saison...

 

Pour qui?

Plutôt violente, Jupiter's Legacy est plutôt réservé à un public plutôt adulte. En particulier, les questionnements sur le fait de tuer ou ne pas tuer ne sont pas à prendre au premier degré...

 

Si vous voulez jouer:

Si vous cherchez à prolonger l'expérience et à jouer vous aussi les super-héros, allez jeter un oeil ici:

https://www.scifi-universe.com/actualites/16914/mutants-et-masterminds-le-jdr-arrive-en-vf-on-vous-livre-en-exclusivite-le-visuel-du-dossier-de-personnage

 

 

La conclusion de à propos de la Série Télé : Jupiter's Legacy #1 [2021]

Auteur Guillaume X.
70

Jupiter's Legacy est une réussite à la fois visuelle et dans ses premiers épisodes. Le propos est dense, intéressant et la relecture de l'univers Comics est génial. Mais avec le temps, la série semble s'arrêter et se répéter dans les questions qu'elles posent. Donc une bonne mise en place mais on reste un peu sur sa faim...

On a aimé

  • _ un monde bien construit et intéressant

  • _ une réalisation technique superbe

  • _ une relecture de comics intéressante

On a moins bien aimé

  • _ un peu répétitif

  • _ les prothèses...

Acheter la Série Télé Jupiter's Legacy #1 [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Jupiter's Legacy #1 [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter