Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°1 : Réagissez en configurant votre AdBlock pour ne pas nous faire disparaître comme les dinosaures de Jurassic Park ;)
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique du roman : La vie ô combien ordinaire d'Hannah Green [2021], par Nathalie Z.

Avis critique rédigé par Nathalie Z. le lundi 22 février 2021 à 08h00

Aventure délirante pour jeune fille ordinaire

La Vie ô combien ordinaire d'Hannah Green est un roman fantastique du britannique Michael Marshall Smith, une œuvre inventive et recommandée par Neil Richard Gaiman, rien que ça. Traduit et édité par Bragelonne, ce one-shot est feel good et donne le sourire. Idéal en ces temps troublés.

Hannah est une jeune fille de 11 ans comme les autres, elle vit dans une petite ville tranquille de Californie et vit une existence terriblement ordinaire. Enfin le pense-t-elle. Puis sa mère quitte le foyer familial pour vivre à Londres, son père dépérit de chagrin et devient plus distant. Le divorce semble inéluctable et l’univers d’Hannah menace de s’effondrer. C’est là que son père submergé décide de l’envoyer chez son grand-père, un excentrique vieil homme qui déménage tout le temps et a beaucoup voyagé.

Tout commence donc comme un roman classique de littérature blanche, une tranche de vie teintée d’humour et de fraicheur. Mais le grand-père d’Hannah n’est pas n’importe qui. D’ailleurs, une nuit débarque dans la maison du vieillard un autre homme tout aussi âgé qui dit être le diable. Si Hannah n’y croit d’abord pas, le champignon bizarre qui squatte la baignoire finit de la convaincre que quelque chose d’étrange est bien en train de se dérouler.

Elle découvre alors que son grand-père est l’Ingénieur, l’homme qui conçut pour le diable il y a fort longtemps une machine capable d’aspirer le mal du monde en échange de l’éternité. Mais la machine ne semble plus fonctionner normalement…

La vie d’Hannah devient alors tout sauf ordinaire pour le plus grand plaisir du lecteur qui jubile. Drôle et rythmé ce roman fait du bien et se dévore rapidement. L’humour tout britannique de l’auteur ponctue l’aventure et les personnages sont truculents. Le diable et l'ingénieur sont charismatiques et les personnages secondaires sont drôles et surprenants. L'adorable Hannah quant à elle offre un point de vue innocent sur un monde pas toujours facile. Un petit plaisir plein d'espoir à savourer en ce début d'année froid et tendu. 

La conclusion de à propos du Roman : La vie ô combien ordinaire d'Hannah Green [2021]

Auteur Nathalie Z.
89

La Vie ô combien ordinaire d'Hannah Green est un roman de Michael Marshall Smith qui fait du bien, rafraichissant et drôle qui suit une jeune fille qui passe par une phase difficile. Confrontée à la séparation de ses parents, elle est envoyée en vacances chez un grand-père un peu bizarre et dont le vieil ami dit être le diable. Dès lors, la vie d’Hannah sera tout sauf ordinaire, mais drôle, émouvante et improbable. Un joli récit feel good à savourer bien au chaud. Edité chez Bragelonne. 

On a aimé

  • L'humour
  • Les personnages
  • Le rythme

On a moins bien aimé

Acheter le Roman La vie ô combien ordinaire d'Hannah Green [2021] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de La vie ô combien ordinaire d'Hannah Green [2021] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter