Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°3 : Un peu de fantasy ! Désactivez votre Adblock pour notre domaine et nous revivrons comme par magie !
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

Critique de la bande dessinée : Les Voyages de Gulliver [2020], par NURTHOR

Avis critique rédigé par NURTHOR le dimanche 27 décembre 2020 à 14h00

De Laputa au Japon, tiré du troisième livre de Jonathan Swift

Lemuel Gulliver rêve de voyages et de découvertes, au grand désespoir de sa femme. Suite à des discussions avec elle, il accepte le poste de chirurgien de marine et est embarqué à bord de La bonne espérance, répondant ainsi à sa soif de voyage et à la quiétude financière de sa femme par sa dote en contrepartie du voyage. Après dix mois de navigation jusqu’au Tonkin, où le capitaine sans ressource doit accepter des cabotages avec les îles proches, le voyage tourne au calvaire…

SFU-VoyagesGulliver-01

Le pauvre Gulliver est abandonné sur une barque suite à une attaque pirate. A partir de là, son périple devient une véritable odyssée personnelle. Tiraillé par l’envie de rentrer chez lui et sa curiosité presque maladive qui le pousse sur le chemin ou plutôt les mers du retour à accepter les occasions et propositions parfois terribles qui lui sont faites.

SFU-VoyagesGulliver-02a

Ainsi il se retrouve à parcourir un moment la cité volante de Laputa habitée par d’insupportables riches imbéciles anesthésiés et oisifs qui oppriment s’en rendre compte (ou qui refusent de le voir) de pauvres travailleurs qui les alimentent. Gulliver parcourra dès lors d’étranges contrées fantasmées ou réelles, comme Balnibarbi et Lago sa capitale aux recherches fondamentales, Glubbdubdrib l’île des sorciers nécromants, Luggnagg à l’hospitalité particulière ou encore le Japon raciste du XVIIe. Seul son retour à Londres, lui ouvrira les yeux, lui révélant qu’il n’y a rien de mieux que … Mais ne divulgachons pas votre plaisir lors de votre lecture...

SFU-VoyagesGulliver-03

Les illustrations aux crayons de Paul Echegoyen sont oniriques avec un style presque enfantin qui mettent parfaitement en avant le côté fantastique et inattendu des voyages de Gulliver. Il livre une BD qui devient un véritable conte de fées pour jeunes mais aussi pour adultes rien que par ses dessins.

SFU-VoyagesGulliver-04

L’adaptation du roman de Jonathan Swift par le scénariste Bertrand Galic est bien à propos. Ses choix et son intrigue parviennent à mettre parfois mal à l’aise le lecteur. Ce dernier s’identifie rapidement à Gulliver et ses tracas presque métaphysiques face aux situations auxquelles il est confronté et que les habitants ne semblent pas ou plus apercevoir.

SFU-VoyagesGulliver-05

L’auteur, Jonathan Swift, met en avant, sous l’excuse des voyages, les affres de nos vies et de la condition Humaine avec tous ses retords et ses vices. L’adaptation en BD est très réussie avec un double niveau de lecture. Si on ne veut pas voir le questionnement posé par Jonathan Swift, on peut juste savourer un joli voyage pittoresque. Mais les auteurs, Galic et Echegoyen, parviennent à retranscrire parfaitement et discrètement les questions métaphysiques ou éthiques que vit le héros. Ainsi la BD est aussi bien accessible aux jeunes lecteurs qu’aux adultes. La BD questionne le lecteur sur l’Homme et ses folies mais il le rassure dans sa belle conclusion. On vous laisser apprécier quelques pages doubles de la BD.

SFU-VoyagesGulliver-06

SFU-VoyagesGulliver-07

SFU-VoyagesGulliver-08

La conclusion de à propos de la Bande Dessinée : Les Voyages de Gulliver [2020]

Auteur NURTHOR
72

Charmante et dépaysante, cette BD des éditions Soleil est une belle adaptation du 3e livre des voyages de Gulliver très peu connu.
On peut lire cette BD qu’en restant au premier niveau de lecture sans se poser de question et en ne percevant que le côté pittoresque des voyages, parfait pour un jeune public. Les adultes se pencheront naturellement sur le second niveau de lecture, s’ils le souhaitent, et se confronteront aux questions que Jonathan Swift pose au XVIIe siècle. Thèmes qui sont toujours criant d'actualité qu'il s'agisse du dilemme entre partir à l'aventure et nourrir sa famille, l'aveuglement des riches puissants face au petites gens travailleuses incultes voire analphabètes ou l'immortalité et les ravages de la vieillesse. Mais Gulliver ne s’y laissera pas prendre malgré sa curiosité presque maladive.
Les auteurs Galic et Echegoyen transforment ce livre terrible, en une très belle BD, presque un joli conte de Noël...

On a aimé

  • - récits relatant le 3e livre peu connu de Jonathan Swift
  • - illustrations et coloration mettant en avant parfaitement l'intrigue
  • - aventure complète en un seul tome

On a moins bien aimé

  • - on regrête l'absence d'un court rappel en quelques lignes ou en fin de BD sur l'ouvrage d'origine de Jonathan Swift

Acheter la Bande Dessinée Les Voyages de Gulliver [2020] en un clic

Nous vous proposons de comparer les prix et les versions de Les Voyages de Gulliver [2020] sur Amazon, site de vente en ligne dans lequel vous pouvez avoir confiance.

Retrouvez les annonces de nos dernières critiques sur les réseaux sociaux

Sur Facebook | Sur Twitter

Les autres critiques de Les voyages de Gulliver