Warning 75.OOO pixels viennent d'être aspirés dans un trou noir !
Le futur sera peut-être différent mais sur cette planète nous vivons encore grâce à la publicité.
Astuce N°4 : Au secours ! Un Publi-killer se ballade dans le coin. Une seule solution, le désactiver pour de bon.
On vous aime et nous vous souhaitons une bonne lecture. "Longue vie et prospérité !"

La cité mythique du jeu de rôle français est de retour
Laelith en version ultime ?

Black Book Entertainment gâte les rôlistes amateurs de fantasy urbaine avec la sortie d’une version luxueuse et ultra riche du setting mythique de Casus Belli, Laelith. Une gamme complète donc pour jouer dans la cité mystique à laquelle ont participé de nombreux auteurs français.

Mais d’où vient Laelith ?

Laelith est le nom d'une cité imaginaire médiévale-fantastique créée par l'équipe de rédaction du magazine de jeux de rôle français Casus Belli. Publié en 1986 sous la forme d'un dossier dans le n° 35 du magazine Casus Belli, Laelith est un univers pouvant servir de décor pour de nombreux jeux de rôle. Une cité écrite pour l’aventure, un tour de force de 36 pages et une carte, des idées à chaque ligne et une ligne éditoriale qui s’éloigne des standards américain et anglais, un peu trop « donj ». Le tout servi par un casting de superproduction hollywoodienne : Enki Bilal, Tignous, Thierry Ségur, Didier Guiserix, Denis Gerfaud, Pierre Rosenthal, Durand-Peyrolles, Jean Balczesak, Pernelle, Foussat et bien d’autres. La cité et l'univers dans lequel elle se situe ont ensuite été enrichis au fil des numéros suivants. C’est le lieu privilégié des scénarios de Advanced Dungeons and Dragons publiés dans Casus Belli jusqu'au n° 45. Une version regroupant le tout est publiée dans un numéro hors-série de 1991 intitulé Laelith - Pour tout jeu de rôle médiéval-fantastique. En 2000, Casus Belli publia un nouveau hors-série nommé Laelith, 20 ans après, compilation et évolution historique de la cité. Désormais, BBE ayant traduit les règles de DD5, propose la version ultime de Laelith, comprenant tous les éléments précédents et plein de nouveautés, d’évolutions, de scénarios bonus… Pour cette version ultime, BBE a fait appel aux anciens, à l’équipe de Casus belli et aux auteurs actuels.

Laelith, un setting médiéval fantastique riche

Laelith est une ville sainte, une cité mystique à l’histoire complexe et à l’existence singulière. Hors de Laelith règne  le polythéisme, Laelith a été voulu comme un lieu neutre où les dieux ne se font pas la guerre, un lieu où les différents pouvoirs religieux peuvent coexister et gérer leurs affaires entre eux. Entre les murs de la cité sainte, presque tout est affaire de foi et de croyances. Les temples y sont nombreux et des milliers de pèlerins s’y retrouvent chaque jour.

Mais Laelith est aussi la plaque tournante du commerce de la région tant elle est fréquentée. C’est une ville foisonnante où les aventuriers en tout genre aiment se retrouver. Vous découvrirez Laelith en 1017 sous le règne de Nin Ier, le nouveau Roi-Dieu. Ce dernier est le maitre absolu de la ville.

La ville est nichée au bout d’un haut plateau volcanique et séisme a redéfini la structure même de la ville. La cité est en effet coupée en deux par une fracture immense nommée la Faille. La ville n’en reste pas moins une ruche dense, au climat doux et les quartiers sont nommés terrasses. Comme dans toute ville, chaque quartier ou terrasse a une population spécifique et une ambiance particulière.

L’organisation de la ville, son histoire et ses moindres recoins sont décrits dans l’ouvrage de base, on y trouve également le guide complet pour y vivre : où dormir, où manger…

La gamme issue du crowdfunding, disponible en préco sur le site de l’éditeur

*Le livre central : Laelith est l’ouvrage principal de la gamme du même nom. Il ne contient toutes les informations de contexte de la ville et c’est très dense. Le livre est passionnant et on sent la ville prendre vie à la lecture. Les informations sont très nombreuses. Il est cependant possible de jouer sans tout lire car certains scénarios se passent sur un espace restreint de la cité. Laelith est un ouvrage qui peut s’apprécier seul car le choix a été fait de retirer toute référence à un système de jeu (il faudra donc à côté avoir une idée des règles que l’on veut utiliser, DD5 et ses variants restant les plus adaptés). Cet ouvrage contient :

-Une présentation générale de la ville, de son histoire et de la figure du Roi-Dieu, Nin Ier

-48 pages sur chacune des six terrasses, ainsi que pour le Cloaque, un charmant petit coin

-Un chapitre sur les Temples, leurs fonctionnements, leurs prérogatives variées

-Un chapitre sur les Hors-Ville, l’environnement immédiat et lointain de Laelith, pour des aventures en dehors de la cité

-Un chapitre sur les secrets les mieux gardés de la ville, à réserver à un œil averti

-Sept scénarios (un par terrasse et un pour le Cloaque)

-Des dizaines de pistes d’aventures et de synopsis.

* Règles est l’ouvrage complémentaire de Laelith. Ce livre de 128 pages regroupe toutes les règles spécifiques dont vous aurez besoin pour vos parties, déclinées pour les deux systèmes « maison » de Casus Belli, Chroniques Oubliées Fantasy ainsi que Héros & Dragons. Création de personnages, blocs statistiques des PNJ et monstres, règles spécifiques. Indispensable si vous utilisez ces systèmes découlant de DD5 (Donjons & Dragons) . Cet ouvrage contient :

-Deux nouvelles races jouables : les Gopneldaun, des sang-mêlé à la réputation de tire-laine et au tempérament jovial, mais aussi les Utruz, êtres recouverts de fines écailles grises légèrement argentés, issus d’un peuple agonisant.

-cinq nouveaux profils et archétypes de classes (courtisane, dragonnier, druide des cités, esprit de la cité qui voit la ville comme un être vivant, ribleur sorte de rat des villes), mais aussi les cinq types de prêtres spécifiques aux temples de Laelith.

-De l’équipement unique à la ville, notamment d’étranges champignons poussant dans le Cloaque.

-Tous les profils techniques du bestiaire et des PNJ de Laelith. La mise en page est claire et on s’y repère facilement.

*L’ultime Châtiment est une campagne de 152 pages spécialement écrite pour Laelith par Alexis Flamand. Il s’agit d’une grande aventure urbaine qui vous permettra de parcourir les rues de la ville, explorer ses terrasses, mais aussi découvrir de sombres secrets, des lieux mythiques et des personnages retors, le tout dans une atmosphère d’intrigue et de menace planant sur le palais du Roi-Dieu. Un des mystères les plus opaques de la cité, un lieu profond avec son histoire et son peuple d’origine est sur le point de revenir en pleine lumière. Par le hasard des circonstances, des héros insouciants vont se retrouver en première ligne, jetés à l’appétit et aux ambitions folles des puissants.

La campagne est en six scénarios mènera vos PJ de niveau 4-5 au niveau 10-11. Elle est illustrée par Thierry Ségur et contient de nouveaux monstres et de nouveaux PNJ.

*Le recueil de Denis Beck est une mine d’or pour jouer. Denis Beck fait partie des scénaristes qui ont contribué à construire la légende de Laelith. Avec vingt scénarios au total regroupés ici ! Les textes ont été repris tel quel, avec la présentation d’époque et l’adéquation au contexte de l’ancienne Laelith. Il faudra donc un travail pour une intégration parfait au contexte de la nouvelle édition de Laelith. Seuls les profils techniques des PNJ et monstres ont été convertis en COF et H&D. Cet ouvrage contient :

-Quinze scénarios indépendants, de taille et de niveaux divers

-Chasse sanglante, une petite campagne en quatre scénarios

-Les profils techniques des PNJ et monstres convertis en COF et H&D

-Un pont trop loin, un grand scénario inédit, écrit pour la nouvelle Laelith

L'écran de jeu

D’autres ouvrages à petits prix sont disponibles comme Laelithilhu (je vous laisse imaginer le contenu, c’est fun d’intégrer le mythe à la cité mystique) ou encore Pour une poignée de dés, scénario original de Maxime Chattam façon thriller d’action. Des goodies, des cartes, des plans et autres livrets sont également disponibles et enrichissent cette gamme et cet univers de fantasy urbaine. L’écran est particulièrement joli et le guide du joueur, un fascicule court, très pratique pour les novices. Un Cd est même disponible mais je n’ai pas eu l’objet entre les mains ni l’occasion de l’écouter, ceci étant, de la musique médiévale fantastique c’est facile à trouver avec la quantité de jeux vidéo existants.

Pourquoi jouer dans Laelith ?

Laelith c’est LA ville med-fan par excellence, une ville d’espoirs pleine de secrets et de recoins sombres. On peut y jouer des pèlerins la découvrant, des habitants des bas-fonds ou des nobles prompts à intriguer. Tout y est possible et ce setting est si complet que vous y trouverez toujours une idée de jeu à développer. Cette gamme ambitieuse est servie par de beaux livres, à la mise en page claire et esthétique et aux illustrations réussies. L’offre en scénarios est également riche et variée. De plus, vous pouvez choisir d’utiliser le système de jeu de votre choix même si DD5 semble l’option la plus facile.

Auteur : Nathalie Z.
Publié le jeudi 3 juin 2021 à 07h00

Commentaires sur l'article

Réagissez à cet article en postant votre commentaire ci-dessous.Seuls les membres SFU peuvent poster leur avis.

Créez votre Espace SFU en moins d'une minute pour ajouter votre avis (et bien plus). C'est simple et gratuit !
Alors n'hésitez plus et venez rejoindre la communauté de Scifi Universe !

  • -


    Rooo, ça chatouille ma nostalgie
    Jefferson, le 3 juin 2021 13h34

Pour aller plus loin grâce à nos archives

Articles de 2021 : janvier | février | mars | avril | mai | juin